Airbus a détecté une cyber-intrusion dans sa division d'avions commerciaux

, modifié à
  • A
  • A
Des coordonnées professionnelles et des identifiants informatiques d'employés d'Airbus en Europe ont été notamment consultés. © PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :

Airbus a été la cible d'une cyber-intrusion, et certaines données personnelles concernant des employés du groupe aéronautique européen ont notamment été consultées. 

Le groupe aéronautique européen Airbus a annoncé mercredi dans un communiqué avoir détecté une intrusion dans le système informatique de sa division d'avions commerciaux. Le groupe "a détecté un cyber-incident dans les systèmes informatiques d'Airbus Commercial Aircraft, qui a résulté en un accès non autorisé à des données. Il n'y a pas d'impact sur les opérations commerciales d'Airbus", précise le communiqué.

Des données personnelles d'employés consultées. L'avionneur précise que ses experts sont en train de réaliser "une étude approfondie" et cherchent à "déterminer si certaines données particulières étaient ciblées". "Il est cependant d'ores et déjà établi que certaines données à caractère personnel ont été consultées. Il s'agit essentiellement de coordonnées professionnelles et d'identifiants informatiques d'employés d'Airbus en Europe". "L'entreprise est en contact avec les autorités réglementaires et les autorités de protection des données compétentes, conformément au RGPD (règlement général sur la protection des données)", a ajouté le groupe.

Altran visé lundi.Le RGPD, une réglementation européenne entrée en vigueur fin mai, oblige notamment les entreprises victimes d'une intrusion ou d'une cyber-attaque à alerter, dans les 48 heures après la découverte d'une fuite de données personnelles, les autorités de leur pays et les personnes affectées. Il s'agit de la seconde intrusion ou attaque visant un grand groupe français en 48 heures, après une annonce similaire lundi de la part du spécialiste du conseil en technologie Altran. Airbus, qui a réalisé 59 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2017, emploie près de 130.000 personnes dans le monde et est présent non seulement dans le secteur des avions de ligne mais également dans la défense, l'industrie spatiale et les hélicoptères.