Wimbledon : Anderson bat Isner après 6h35 de match

, modifié à
  • A
  • A
Kevin Anderson a remporté le match au bout du suspense, vendredi.
Kevin Anderson a remporté le match au bout du suspense, vendredi. © Oli SCARFF / AFP
Partagez sur :

Ce fut le deuxième match le plus long de l'histoire de Wimbledon : vendredi, Kevin Anderson a battu John Isner en demi-finale du tournoi, après plus de 6h30 de jeu.

Le Sud-Africain Kevin Anderson s'est qualifié pour la finale de Wimbledon, sa deuxième en Grand Chelem, en venant à bout de l'Américain John Isner lors d'un duel de plus de 6h30 en cinq sets 7-6 (8/6), 6-7 (5/7), 6-7 (9/11), 6-4, 26-24, vendredi.

Nadal ou Djokovic en finale. Les deux hommes ont disputé le deuxième plus long match de l'histoire du tournoi. Anderson affrontera dimanche en finale le numéro 1 mondial, l'Espagnol Rafael Nadal, ou le Serbe Novak Djokovic, opposés dans l'autre demi-finale dans la soirée.

Isner, rompu aux matches homériques. Le 2e plus long match de l'histoire du tournoi en simple jusqu'ici avait lui duré 5h31. C'était en 2012 au troisième tour lors de la victoire du Croate Marin Cilic devant l'Américain Sam Querrey (17-15 au 5e set). Isner est décidément rompu aux duels homériques. Il avait remporté le match le plus long de l'histoire face au Français Nicolas Mahut, en 2010 au premier tour sur le gazon londonien après 11h05 de jeu étalé sur trois jours, 70-68 au cinquième set.