Us Open - Serena Williams : L'arbitre, "un voleur" qui a pris "une décision sexiste"

, modifié à
  • A
  • A
© EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP
Partagez sur :

La cadette des soeurs Williams (36 ans) s'est inclinée en deux sets (6-2, 6-4) face à la jeune Japonaise Naomi Osaka (19e), lauréate à vingt ans de son premier tournoi du Grand Chelem.

"Menteur" et "voleur" : envolé son rêve de 24e couronne majeure, Serena Williams a perdu ses nerfs et s'est emportée contre l'arbitre en finale de l'US Open, faisant passer au second plan le sacre pourtant historique de la Japonaise Naomi Osaka (6-2, 6-4), samedi à New York. Tout a commencé quand la cadette des soeurs Williams (36 ans) a reçu un premier avertissement pour "coaching" en début de deuxième set, à 1-0, 40-15, service Osaka. Après le match, elle est revenue sur son attitude en conférence de presse.

"C'est scandaleux". "L'arbitre m'a pris un point. Il a supposé que j'avais triché, et je n'ai pas triché. Je ne peux pas m'asseoir ici et dire que, si je pouvais revenir en arrière, je n'aurais pas dit que c'était un voleur parce que je pense qu'il m'a pris un jeu. J'ai vu des joueurs dire à des arbitres des choses. Pour moi, lui dire que c'est un voleur et recevoir un jeu de pénalité pour ça, c'est une décision sexiste. Il n'a jamais infligé un jeu de pénalité à un homme parce qu'il l'a traité de "voleur". Ca me dépasse. Mais je vais continuer à me battre pour les femmes, pour qu'on soit traité d'égal à égal, comme (Alizé) Cornet qui devrait avoir le droit d'enlever son haut sans recevoir une amende. C'est scandaleux."