Tour de France : vif débat autour du cas Froome entre le directeur sportif de la Sky et Patrick Chassé dans "Le Club Tour"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Alors que la présence de Chris Froome sur le Tour de France continue de faire polémique, le directeur sportif de la Sky s'en est pris sur Europe 1 à l'attitude du patron du Tour de France Christian Prudhomme. 
TOUR DE FRANCE

Huées aux arrivées et sur les podiums, menaces pour Chris Froome, les coureurs de l'équipe Sky, ultra-dominateurs sur le Tour de France, ne sont pas épargnés sur les routes. Invité du Club Tour sur Europe 1, en direct de l'hôtel de l'équipe britannique, le directeur sportif français de la Sky Nicolas Portal a défendu le quadruple vainqueur du Tour, dont la participation cette année a longtemps été menacée après son contrôle anormal. Il s'en est pris notamment aux déclarations de Bernard Hinault et du patron du Tour Christian Prudhomme, qui avaient fait part de leur malaise, et a suscité un vif débat avec le journaliste Patrick Chassé.

Pour Nicolas Portal, Christian Prudhomme "doit être neutre". "Christian Prudhomme doit être neutre", s'est notamment plaint Nicolas Portal, avant d'ajouter : "On l'oublie, mais Chris Froome est innocent". "Si Christian Prudhomme dit 'Non, je n'en veux pas sur ma course', pas de problème. En revanche, si on commence à condamner clairement quelqu'un alors qu'il est innocent, on va un peu loin". Et d'insister : "Si les règles disent qu'il a le droit de courir, il a le droit de courir".

Venant à la défense de Christian Prudhomme, Patrick Chassé a alors rappelé que le directeur du Tour "demandait qu'une décision soit prise dans un sens ou dans l'autre, sinon on prenait le risque qu'en cas de culpabilité avérée, il y ait atteinte à l'image du Tour de France". Christian Prudhomme avait notamment dénoncé une situation "consternante", alors que Chris Froome était toujours dans l'attente d'une décision du tribunal antidopage de l'Union cycliste internationale, après avoir présenté une concentration anormale de salbutamol lors d'un contrôle antidopage lors du Tour d'Espagne 2017. 

L'innocence de Froome "n'a pas été prouvée", estime Patrick Chassé. Or, rappelle Patrick Chassé, "vous n'avez pas suspendu votre coureur en attendant que la décision (sur une éventuelle suspension de Froome) soit prise", au contraire d'autres équipes qui se sont retrouvées dans le même cas.

Cette argumentation a agacé le directeur sportif de la Sky. "Vous dites que ce n'est pas normal qu'on laisse courir quelqu'un qui est innocent alors qu'il est dans les règles, vous plaisantez j'espère"."Vous dites qu'il est innocent, c'est votre vérité'", a alors rétorqué Patrick Chassé, avant de préciser : "Cela n'a pas été prouvé (...) Le test a été remis en cause par des avocats (...) qui ont démontré que le test concernant cette prise de ventoline n'était pas fiable en soi".

"Renseignez-vous", a rétorqué Nicolas Portal, estimant que Patrick Chassé, qui a également commenté sur la chaîne l'Équipe le dernier Giro, remporté par Froome, n'avait qu'une connaissance très partielle du dossier. 

À la veille de la 16ème étape entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon, Chris Froome est toujours en course pour remporter un cinquième Tour de France. Mais il aura fort à faire pour déloger son coéquipier, le surprenant Geraint Thomas, vainqueur de deux étapes dans les Alpes et bénéficiant d'une avance confortable d'1 minute 39. Et alors que l'incertitude règne toujours sur la hiérarchie interne au sein de la Sky, Nicolas Portal a confirmé lundi au micro d'Europe 1 que l'équipe avait désormais "deux cartes à jouer". 

Europe 1
Par Antoine Terrel