Real Madrid : Solari l'intérimaire confirmé comme entraîneur

, modifié à
  • A
  • A
Le Real, désormais dirigé par Santiago Solari, se remet doucement de son début de saison pénible.
Le Real, désormais dirigé par Santiago Solari, se remet doucement de son début de saison pénible. © JAVIER SORIANO / AFP
Partagez sur :
L'Argentin, qui a redressé le Real après un début de saison difficile, bénéficie de la confiance de ses dirigeants. 

Période d'essai réussie pour Santiago Solari. L'Argentin, jusque-là entraîneur intérimaire du Real Madrid, a été confirmé durablement dans ses fonctions, lundi par le club merengue. Nommé fin octobre au lendemain d'une humiliation dans le clasico à Barcelone (5-1), l'ancien technicien de la réserve devait en principe succéder "provisoirement" à Julen Lopetegui, limogé pour insuffisance de résultats.

Mais il n'y avait pas foule d'entraîneurs disponibles sur le marché en cours de saison et après deux semaines en poste, l'Argentin a convaincu les joueurs, les supporters et les dirigeants avec son style souriant et déterminé... et ses résultats.

Plus qu'à quatre points du Barça en Liga. La victoire face au Celta Vigo dimanche (4-2), premier choc d'un calendrier jusque-là plutôt favorable pour Solari, a confirmé son impact sur la dynamique madrilène : après cinq défaites sur les sept derniers matches de l'ère Julen Lopetegui, le Real a gagné ses quatre premières rencontres avec l'Argentin. Sous sa direction, l'équipe triple championne d'Europe en titre a inscrit 15 buts et n'en a encaissé que deux, soit le meilleur démarrage de l'histoire pour un entraîneur du Real lors de ses quatre premiers matches. 

A la faveur du faux-pas du leader Barcelone dimanche face au Betis Séville (4-3), la "Maison blanche" est même revenue à seulement quatre longueurs de la tête du Championnat d'Espagne. Et en Ligue des champions, elle est proche de la qualification pour les huitièmes avant d'aller affronter l'AS Rome le 27 novembre.