Rai sur son passage au PSG : "Ce qu’on a fait à l’époque, c’était énorme"

  • A
  • A
Rai, sous le regard d'Alain Roche, a été l'un des grands artisans du beau parcours européen du PSG dans les années 1990 5:26
Rai, sous le regard d'Alain Roche, a été l'un des grands artisans du beau parcours européen du PSG dans les années 1990 © AFP
Partagez sur :
L'une des légendes du PSG, le milieu de terrain Rai était invité d’Europe 1 sport, dimanche. Aux côtés de Lionel Rosso, Jean-François Pérès et de ses anciens partenaires Alain Roche, consultant football pour Europe 1, et Jimmy Algerino, l’ex-numéro 10 des Rouge et Bleu est revenu sur ses formidables années passées dans la capitale.
INTERVIEW

C’est une époque que les supporters parisiens de moins de 20 ans auraient aimé connaître. Alors que le Paris Saint-Germain, depuis son rachat par QSI, n’est toujours pas parvenu à dépasser le stade des quarts de finale de la Ligue des champions, le PSG des années 90 avait, lui, fait du dernier carré européen son jardin. "Je me suis pas rendu compte à l’époque, mais c’est énorme ce qu’on est parvenu à faire", se remémore au micro Europe 1 l’ex numéro 10 parisien Rai. On est arrivés à faire trois demi-finales de de Coupe d’Europe, et deux finales de Coupe d’Europe d’affilée."

Un maître-mot : la complicité

En effet, le PSG version Canal plus et présidé alors par Michel Denisot a disputé entre 1992 et 1997 un demi-finale de Coupe de l’UEFA (1992), une demi-finale de Coupe des vainqueur de Coupes (1993), une demi-finale de Ligue des champions (1994) et deux finales de Coupe des Vainqueurs de Coupe (victoire en 1996, défaite contre Barcelone en 1997). "C’était plus équilibré à l’époque, au niveau financier et au niveau technique, il y avait moins d’internationaux dans les équipes", analyse Rai. On a réussi à avoir une équipe tellement soudée, une complicité, je crois que c’est le mot qui colle bien avec notre groupe, on arrivait à dépasser parfois nos moyens."

Si l’ex-capitaine du Brésil avoue qu’il est "difficile de comparer" avec le PSG actuel, ajoutant : "Avec la qualité technique, le potentiel qu’on les joueurs, le spectacle qu’ils peuvent donner, c’est gigantesque." Même si de l’avis d’Alain Roche, consultant football pour Europe 1 et ancien partenaire de Rai, l’équipe de l’époque avec quelque chose de plus. "On avait un état d’esprit irréprochable. Difficile de comparer les époques, mais on a marqué les esprits par des matches références. On a donné de l’émotion." Neymar, Kylian Mbappé et consorts savent donc ce qu’ils leur restent à faire pour entrer, comme leurs aînés, dans le cœur des amateurs de football.

Europe 1
Par Julien Froment