Mondial U20 : les Bleuettes, battues par l'Angleterre, finissent quatrièmes

, modifié à
  • A
  • A
La désillusion est énorme pour l'équipe de France féminine des moins de 20 ans.
La désillusion est énorme pour l'équipe de France féminine des moins de 20 ans. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Opposée à l'Angleterre lors du match pour la troisième place, l'équipe de France féminine des moins de 20 ans s'est inclinée aux tirs aux but (1-1, 2 t.a.b à 4), vendredi à Vannes.

Elles quittent leur Mondial sur une nouvelle désillusion. Quatre jours après leur demi-finale perdue contre l'Espagne (1-0), les Bleuettes ont perdu aux tirs au but (1-1, 2 t.a.b. à 4) le match pour la troisième place contre l'Angleterre, vendredi à Vannes.

Une leçon de réalisme. Après une première période où elles avaient largement dominé mais de façon assez stérile, à l'image du raté d'Émelyne Laurent qui ne trouvait pas le cadre à la 16e ou de Annahita Zamanian, qui perdait son face à face avec la gardienne Alexandra Maciver (44e), la France s'est faite surprendre au retour des vestiaires, comme face à l'Espagne. C'est l'attaquante Georgina Stanway, meilleure réalisatrice de la compétition avec l'Espagnole Patricia Guijarro, qui trompait Justine Lerond d'une frappe à ras de terre et au ras du poteau de 20 mètres (0-1, 46e).

Une égalisation sur penalty. Amélie Delabre, entrée sur le terrain à l'heure de jeu, secouait un peu les Bleuettes en se créant une énorme occasion (66e) avant d'obtenir un penalty quelques secondes plus tard, réussi par Laurent (1-1, 68e).

La cruauté des tirs aux but. Après, plus rien ne bougeait et lors de la séance des tirs au but, sans passer par la case prolongation. Selma Bacha et Amélie Delabre, deux des grosses satisfactions tricolores pendant la compétition, ont alors tiré sur la gardienne adverse...

Finale Japon-Espagne. Les filles de Gilles Eyquem rêvaient pourtant de sacre dans cette Coupe du monde des moins de 20 ans, quatre ans après leur troisième place deux ans après leur finale malheureuse. Mais c'est le Japon, qui l'a emporté dans la soirée, en finale contre l'Espagne (3-1), toujours à Vannes.