Ligue Europa : l'OM concède le nul (2-2) à Chypre

, modifié à
  • A
  • A
L'Apollon Limassol a égalisé le score lors de la deuxième mi-temps de la rencontre.
L'Apollon Limassol a égalisé le score lors de la deuxième mi-temps de la rencontre. © MATTHIEU CLAVEL / AFP
Partagez sur :
Les Marseillais ont été tenus en échec 2-2 par le club chypriote Apollon Limassol, lors de la 2ème journée de la Ligue Europa jeudi soir. 

Tout voyage à Chypre est difficile pour les clubs français et Marseille n'a pas dérogé à la règle jeudi soir, en ne rapportant qu'un petit point de Limassol (2-2), alors qu'il menait 2-0, un nul qui place l'OM 3ème ex aequo de son groupe de Ligue Europa avec Apollon. Après sa défaite à domicile face à Francfort (2-1) et avant la double confrontation décisive face à la Lazio Rome, la victoire face aux modestes adversaires de l'Apollon était nécessaire pour lancer la saison européenne des finalistes de la saison écoulée. Mais après avoir mené 2 à 0, les Marseillais sont retombés dans leurs travers et se sont fait rejoindre dans les vingt dernières minutes.

Avantage marseillais dans la première période. Malgré une première mi-temps poussive, la lumière était pourtant venue de Dimitri Payet. Servi depuis la gauche par Radonjic, le meneur de jeu a éliminé Soumah d'un petit pont à l'entrée de la surface avant de battre le gardien d'une frappe croisée du pied droit (50e). Après une grosse alerte pour l'OM et un but évité par Bouna Sarr (66e), Luiz Gustavo soulageait ses coéquipiers deux minutes plus tard d'une belle frappe du gauche à l'extérieur de la surface.

Une défense trop passive en seconde mi-temps. Pensant avoir fait le plus difficile, les Marseillais se relâchaient et Markovic a redonné espoir à l'Apollon à la 74e minute grâce à une magnifique frappe en lucarne, là aussi de l'extérieur de la surface. Dans une fin de match décousue, la défense trop passive d'un OM sans Luiz Gustavo, sorti à la 75e, craque une seconde fois sur une ultime action chypriote où Zelaya a pris le dessus sur Caleta-Car pour tromper Pelé (90+1).

L'OM, finaliste l'an dernier après une belle épopée européenne, devra montrer un autre visage face à la Lazio pour espérer une qualification. Marseille ne profite donc pas de son excursion chypriote pour s'extirper de sa mauvaise passe en championnat, avec deux défaites lors des trois derniers matches, à Lyon (4-2) et à Lille (3-0).