Le PSG à la conquête de la Chine

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le club de la capitale a lancé une grande opération séduction sur le marché asiatique. L'arrivée de joueurs internationalement connus, comme Neymar, l'y aide beaucoup.
REPORTAGE

Alignés en rang d'oignons, les jeunes joueurs de l'école de football de Longgang Shenzhen écoutent religieusement les consignes de Maxwell. Malgré leur jeune âge (entre 7 et 14 ans), ils connaissent tous l'ex-joueur du PSG, plus de 200 matches au compteur entre 2012 et 2017. Et sont bien sûr incollables sur l'effectif actuel. "Neymar, Verratti, Thiago Silva, Mbappé...", égrainent les jeunes fans chinois, maillot parisien dans les mains. Samedi, ils pourront voir leurs stars affronter Monaco à Shenzhen, dans cette mégalopole du sud-est de la Chine, pour le trophée des Champions

PSG 2

Levés en pleine nuit pour regarder le PSG. Même lorsque les footballeurs ne viennent pas jusqu'à eux, certains supporters chinois n'hésitent plus à se lever en pleine nuit pour les regarder jouer à la télévision. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. "C'est vrai que les clubs anglais et allemands sont plus connus et appréciés que la ligue 1", avoue un jeune fan de Paris, "mais le foot français ne s'en tire pas trop mal en popularité, ça remonte même beaucoup en ce moment avec le PSG." Et avec sa tête de gondole, Neymar. L'attaquant brésilien, est "le joueur préféré de mon fils", confie un supporter plus âgé, maillot du PSG sur les épaules. "Cela fait des années que je connais le PSG, mais depuis l’arrivée de Zlatan, je l'ai mieux suivi", explique-t-il à Europe 1. "Et là je suis à fond depuis un an et la signature de Neymar au PSG."

Supporter 2

Neymar, l’effet "boost". Le Brésilien a permis au PSG de s'attacher les services de nombreux nouveaux fans, comme l'a constaté Jean, expatrié et membre du Fan club du PSG à Canton. "Neymar permet clairement d’amplifier le développement de la marque PSG en Chine. Plus globalement, cinq clubs de supporters du PSG en Chine ont vu le jour (Pekin, Canton, Shenzhen, Hong-Kong et Shanghai, ndlr). Et puis Paris, pour les Chinois, c’est la ville romantique, de l’amour, où tous les Chinois rêvent d'aller."

Pierre-Yves Bodineau, responsable technique à la PSG Academy, concède néanmoins au micro Europe 1 que le club de la capitale a "beaucoup de retard par rapport aux clubs anglais, implantés depuis 10 ans en Asie". Retard que le PSG met tout en oeuvre pour combler : "avec l’arrivée de nouveaux joueurs comme Neymar, maintenant il y a le phénomène Kylian Mbappé, on a mis en place une stratégie pour que le PSG devienne incontournable en Asie."

Maxwell PSG

17 millions de fan du PSG sur les réseaux sociaux. C'est ainsi que le Paris Saint-Germain a ouvert récemment son premier bureau en Asie, à Singapour. Le marché semble réceptif puisque le club compte 25% de ses supporters à travers le monde sur le continent asiatique et 17 millions de fans sur les différents réseaux sociaux chinois (weChat, Weibo). Mais la route et le travail sont encore longs pour tenter d'atteindre les niveaux de popularité d'Arsenal, Manchester United ou Liverpool.