JO de Rio 2016 : le programme des Bleus

  • A
  • A
L'équipe de France féminine de sabre est l'une des meilleures chances de médaille des Bleus, samedi © AFP
Partagez sur :

Après la moisson de vendredi, le tireur Jean Quinquanpoix et les escrimeuses représentent les meilleures chances de médailles tricolores, samedi à Rio.

LE PENSE-BÊTE DES BLEUS

Six médailles, dont trois en or. Après le festival français de vendredi, la barre est haute pour la délégation tricolore, samedi à Rio. Nul doute que les Bleus auront à coeur de rester sur cette lancée, notamment grâce aux épreuves de tir et d'escrime. Le tournoi de judo et la natation terminés, c'est en athlétisme qu'il faudra également suivre les Français désormais.

  • Le Bleu à suivre : Jean Quiquampoix

Il a réalisé une entame de tournoi olympique presque-parfaite, vendredi à Rio, prenant la deuxième place de la première manche de qualifications. A seulement 20 ans, le tireur français a de très bonnes chances d'accéder à la finale du pistolet à 25 m, puis d'aller y décrocher une breloque, vers 17h30. On gardera également un oeil sur Anthony Terras, qui nourrit de réelles ambitions en skeet.

  • Et aussi…

Tous les regards seront tournés vers Usain Bolt et Justin Gatlin lors des séries du 100 m, samedi après-midi. Tous, sauf ceux des supporters français, qui jetteront également un oeil aux performances des sprinters Jimmy Vicaut et Christophe Lemaître, à partir de 17 heures. Après avoir égalé son record d'europe du 100 m (9"86) au mois de juin, mais battu aux derniers championnats d'Europe, Vicaut a soif de revanche et semble le mieux placé des deux tricolores.

Ceux qui auront la patience de veiller jusqu'à 3h08 précises pourront suivre la performance sur 800 m du Français Pierre-Ambroise Bosse. Vainqueur de sa série, vendredi, le tricolore a évoqué un "échauffement", assurant avoir encore de la ressource.

  • Les grosses côtes

Non récompensées en individuel, les escrimeuses françaises comptent bien saisir leur chance par équipe, à 14 heures. En sabre, Cécilia Berder, Charlotte Lembach et Manon Brunet, qui disputent toutes trois leur premiers Jeux, entrent en piste face à l'Italie. On espère les retrouver en finale, à 22 heures.

En Boxe, le Français Tony Yoka entre en lice dans la catégorie des super-lourds et représente une véritable chance de médaille de médaille pour les Bleus. Le champion du monde amateur, fils de boxeur, précédera les Français Elie Konki et Souleymane Cissokho.

  • Ils visent une médaille, mais plus tard

A suivre également, les débuts (très) attendus de Renaud Lavillenie à la perche et le huitième de finale du champion du monde 2015 Grégory Baugé en cyclisme sur piste. Enfin, les amateurs de sports collectifs ne seront pas déçus avec une journée riche en (derniers) matches de poules : les volleyeurs français affronteront les Etats-Unis, les handballeuses la Croatie, et les "braqueuses" du basket, le Japon !