JO 2018 : Fourcade pour l’apothéose… Le programme de vendredi

, modifié à
  • A
  • A
Martin Fourcade a l'occasion de remporter une quatrième médaille d'or lors des mêmes Jeux olympiques, ce qu'aucun Français n'a fait avant lui. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Le biathlète français, déjà trois fois en or, disputera sa dernière épreuve vendredi à Pyeongchang, avec le relais. Dans sa ligne de mire, un quatrième titre, pour entrer un peu plus dans l’Histoire.

JO 2018

L’antépénultième jour des Jeux de Pyeongchang pourrait être celui du sacre définitif de Martin Fourcade comme roi de cette quinzaine olympique. Le biathlète français tentera de décrocher une quatrième médaille d’or avec ses partenaires du relais, ce qui assiérait un peu plus sa légende. L’autre chance de médaille française est infime : il s’agit du skicross dame, épreuve aléatoire s’il en est, et où la France sera représentée par Alizée Baron et Marielle Berger-Sabbatel. 

  • Fourcade pour entrer (un peu plus) dans l’Histoire (à 12h15)

A Pyeongchang, Martin Fourcade est déjà entré dans la légende en devenant, tout simplement, l’athlète français le plus titre de l’histoire des Jeux olympiques, été et hiver confondus. Grâce à ses trois titres obtenus en Corée du Sud, il compte cinq médailles d’or en tout. Un record, donc. Mais le biathlète peut encore faire mieux. Vendredi, il dispute le relais avec ses partenaires, et il n’est pas interdit de rêver à une nouvelle victoire.

Si tel était le cas, alors Martin Fourcade deviendrait le premier Français à conquérir quatre médailles d’or lors de mêmes Jeux olympiques. Pour l’heure, il côtoie le cycliste Paul Masson (1896), l’escrimeur Roger Ducret (1924) et le skieur Jean-Claude Killy (1968). En outre, avec un quatrième titre, il serait l’incontestable star de ces Jeux olympiques de Pyeongchang, puisque personne n’a fait aussi bien.

  • Baron et Berger-Sabbatel en outsider (entre 2 heures et 3h20)

Privée d’Ophélie David, blessée à l’entraînement, l’équipe de France de skicross féminin doit s’en remettre à ses deux étoiles montantes, Alizée Baron et Marielle Berger-Sabbatel. Les deux jeunes femmes auront la lourde tâche de faire oublier leur camarade, légende de sa discipline, tout autant que le fiasco chez les messieurs, avec aucun coureur qualifié en finale. Pour cela, il faudra, comme cette discipline aléatoire l’exige, une petite part de chance.

Il faudra que les organisateurs ne décident pas d’annuler l’épreuve face à une météo qu’on annonce calamiteuse. Si tel était le cas, alors les places obtenues en qualification feraient office de classement final. Ce qui ne serait pas une bonne nouvelle, puisqu’Alizée Baron a réalisé le sixième temps, Marielle Berger-Sabbatel le douzième.

 

Le programme en heure française (avec les Français engagés) :

(01h30) Snowboard: Big Air dames finale
(02h00) Patinage artistique: dames, programme libre avec Maé-Bérénice Méité
(03h30) Ski acrobatique: skicross dames qualifications avec Alizée Baron et Marielle Berger-Sabbatel
(05h15) Ski acrobatique: skicross dames finale avec Alizée Baron et Marielle Berger-Sabbatel (si qualifiées)
(07h35) Curling: match pour la 3e place messieurs Suisse-Canada
(08h40) Hockey sur glace: demi-finale République tchèque-Athlètes olympiques de Russie
(11h00) Patinage de vitesse: 1.000 m messieurs
(12h00) Curling: demi-finales dames Corée du Sud-Japon et Suède-Grande-Bretagne
(12h15) Biathlon: relais messieurs (4 x 7,5 km) avec quatre biathlètes à choisir parmi Simon Desthieux, Quentin Fillon Maillet, Martin Fourcade, Simon Fourcade, Antonin Guigonnat et Emilien Jacquelin
(13h10) Hockey sur glace: demi-finale Canada-Allemagne