JO 2018-Biathlon : Martin Fourcade et le relais mixte champions olympiques !

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Emmenée par un remarquable Martin Fourcade, l'équipe de France de relais mixte a décroché mardi la médaille d'or, la cinquième de la délégation tricolore à Pyeongchang.
JO 2018

Inarrêtable Martin Fourcade ! Sacré dimanche sur la mass start, le biathlète tricolore a conduit l'équipe de France de relais mixte, également composée de Marie Dorin Habert, Anaïs Bescond et Simon Desthieux, au titre olympique, mardi, aux JO de Pyeongchang. Fourcade avait pris le quatrième et dernier relais en 3ème position, à un peu plus de 30 secondes de l'Allemagne, dont le dernier relayeur, Arnd Peiffer, a craqué au tir. Fourcade remporte sa troisième médaille d'or à Pyeongchang, la cinquième de sa carrière mais aussi la cinquième de l'équipe de France lors de ces Jeux, le plus grand total jamais réalisé.

Fourcade dépose l'Allemand Peiffer :

Quatre pioches seulement, aucun tour de pénalité. Si elle est celle de Martin Fourcade, auteur d'un sans-faute au tir et impressionnant sur les skis, cette victoire est aussi celle d'un collectif. L'équipe de France a en effet été parfaitement lancée par Marie Dorin Habert, elle aussi irréprochable sur le pas de tir et qui a transmis le relais à Anaïs Bescond en 3ème position, à sept secondes seulement de la tête alors occupée par l'Italie. La médaillée de bronze de la poursuite a elle connu plus de difficultés au tir, avec quatre pioches (une sur le couché, trois sur le debout), mais elle a sauvé l'essentiel, en évitant l'anneau de pénalité.

Troisième relayeur, Simon Desthieux a ramené l'équipe de France à portée de tir, serait-on tenté de dire, de l'Allemagne. Le dernier relayeur de la Mannschaft, Arnd Peiffer, qui a remplacé au pied levé Simon Schempp, médaillé d'argent sur la mass start dimanche mais malade, a alors craqué, piochant deux fois sur le couché et tournant une fois après le tir debout. Cela a laissé le champ libre à Martin Fourcade, qui n'en demandait pas tant et qui s'est imposé avec plus de 32 secondes d'avance sur la Norvège. "Aujourd'hui (mardi), ce n'est pas que Martin qui gagne, c'est toute l'équipe, donc c'est vraiment génial de partager ça", a commenté l'entraîneur de l'équipe de France, Julien Robert. Et ce n'est peut-être pas fini pour les Bleus du biathlon. Il reste encore les deux relais, masculin et féminin…