Huitième étape du Tour de France : Virenque prédit une "prise de pouvoir d'Alaphilippe"

, modifié à
  • A
  • A
Un ravitaillement illégal a coûté à Julian Alaphilippe son maillot jaune. 1:32
Un ravitaillement illégal a coûté à Julian Alaphilippe son maillot jaune. © MARCO BERTORELLO
Partagez sur :
Pour l'ancien coureur Richard Virenque, consultant cyclisme d'Europe 1, l'épreuve de montage au menu samedi de la huitième étape du Tour de France devrait permettre à Julian Alaphillipe de récupérer le maillot jaune, perdu le 2 septembre après une pénalité.

La huitième étape samedi du Tour de France s’annonce comme l’un des premiers morceaux de bravoure de cette 107e édition. Au programme : 141 kilomètres dans les Pyrénées, entre Cazères-dur-Garonne et Loudenvielle, avec trois cols à franchir, dont un hors catégorie, celui du Port de Balès. "Il est clair que cette étape sera un hors-d’œuvre", avent une série d'autres épreuves de montagne, assure Richard Virenque, le consultant cyclisme d’Europe 1.

Une épreuve taillée pour Julian Alaphilippe

"Comme le week-end passé, on pourra peut-être vivre un samedi en jaune, avec la prise de pouvoir de Julian Alaphilippe", relève l’ancien grimpeur. "L’étape lui convient, avec ce dernier col suivi d’une décente sinueuse". Le 2 septembre, le Britannique Adam Yates a ravi le maillot jaune au Français, pénalisé de 20 secondes pour un ravitaillement illégal.

"Les favoris devraient encore s’observer, le seul qui risque de tenter quelque chose pour aller chercher le maillot jaune, c’est Julian !", assure Richard Virenque.