Hommage à Johnny Hallyday au Parc des Princes : les joueurs du PSG ont eu "des petits frissons"

, modifié à
  • A
  • A
Les joueurs du PSG ont apprécié l'hommage à Johnny Hallyday.
Les joueurs du PSG ont apprécié l'hommage à Johnny Hallyday. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
A l'échauffement, lors de l'entrée des joueurs et à chaque but du PSG, une chanson de Johnny Hallyday a résonné au Parc des Princes, ne laissant pas les joueurs indifférents.

La programmation musicale du Parc des Princes, qui a laissé une bonne place aux tubes de Johnny Hallyday à qui la France a rendu un "hommage populaire" samedi, n'a pas laissé indifférents les joueurs du PSG samedi, Marco Verratti estimant que c'était "comme s'il était encore ici".

"Comme s'il était encore ici". Bien qu'Italien, le jeune milieu de terrain "a compris la dimension" du chanteur parce que "tout le monde parlait de cela", a-t-il expliqué après la victoire de son équipe 3-1 contre Lille samedi lors de la 17ème journée de Ligue 1. "C'était émouvant pour moi qui suis Italien d'entendre ses chansons pendant l'échauffement. Il a fait l'histoire de la musique, et même s'il n'est plus sur Terre, les gens vont continuer à écouter sa musique. C'est comme s'il était encore ici", a expliqué l'ancien joueur de Pescara.

"Des petits frissons". Son coéquipier Alphonse Areola, natif de Paris, a pour sa part "eu des petits frissons" quand il est parti s'échauffer, aux sons de Mon petit loup, avant que la sono ne diffuse notamment Les portes du pénitencier, Que je t'aime ou L'envie. Chacun des trois buts parisiens a aussi "allumé le feu" dans le stade de la porte de Saint-Cloud. "J'ai entendu les musiques dans les tribunes, c'est un grand monsieur, une grande légende qui a traversé les générations, c'était important de lui rendre hommage", a expliqué le gardien de but.

Hommage du monde du foot. Un émouvant "hommage populaire" a été rendu à Johnny Hallyday samedi à Paris, en présence de sa famille, ses amis, du président de la République et de centaines de milliers de fans venus de toute la France. La Ligue de football avait décidée, après le décès de la rock-star mercredi à 74 ans des suites d'un cancer, qu'une de ses chansons serait diffusée dans tous les stades des championnats de première et deuxième division ce week-end.