Handball : les Messines restent maîtresses chez elles

  • A
  • A
Le club va perdre son pivot Béatrice Edwige, en partance pour Györ, la grosse écurie hongroise triple championne d'Europe en titre. (Photo d'archive)
Le club va perdre son pivot Béatrice Edwige, en partance pour Györ, la grosse écurie hongroise triple championne d'Europe en titre. (Photo d'archive)
Partagez sur :
Les joueuses de Metz ont décroché dimanche, face à Nice, leur 23e titre depuis 1989.

Bloquées la semaine dernière dans leur conquête de l'Europe, les Messines sont restées maîtresses chez elles en remportant leur quatrième titre consécutif de championnes de France aux dépens de Nice, 33 à 28, en finale retour, dimanche aux Arènes.

Les "Dragonnes" avaient éteint le suspense dès le match aller, gagné de 12 buts sur la Côte d'Azur mercredi dernier. C'est le 23e titre de Metz depuis 1989 (sur 31 possibles) et le sixième en sept ans. Le club lorrain aura l'occasion de renforcer sa mainmise samedi prochain à Bercy en finale de la Coupe de France contre Brest.

Un retour en force

Ce nouveau sacre est aussi une belle consolation après leur échec au Final Four de la Ligue des champions, qui était leur grand objectif de l'année. À Budapest il y a huit jours, elles se sont inclinées en demi-finales contre les Russes de Rostov, puis pour la troisième place contre les Suédoises de Kristiansand. Il n'empêche que leur première qualification dans le top 4 était une marche supplémentaire dans leur progression.

Le titre vient couronner une domination qui a été totale sur l'ensemble de la saison - une seule défaite contre Brest, et encore dans un match sans enjeu lors de la dernière journée de la saison régulière à quelques jours du Final Four alors que le "pole position" était acquise - et qui ne semble pas tirer à sa fin.