Gérard Piqué ne renoncera pas à la sélection espagnole

, modifié à
  • A
  • A
Gérard Piqué, 1280x640
Gérard Piqué (ici à droite, avec Sergio Ramos) veut tout faire pour jouer la Coupe du monde 2018. © NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :

Après avoir été hué et insulté à l'entraînement lundi, le joueur catalan aurait conclu un pacte avec le sélectionneur espagnol. 

Gérard Piqué a connu une journée très compliquée dimanche. Il y d'abord eu les violences qui ont émaillé la journée en Catalogne autour du référendum d'autodétermination. Le défenseur du FC Barcelone Gérard Piqué a ensuite craqué en conférence de presse, après le match disputé à huis clos. Le lendemain, celui qui a apporté son soutien au référendum catalan a été copieusement insulté par des supporters lors de l'entraînement de la sélection espagnole. Mais une solution aurait été trouvée pour sortir de cette crise, selon la presse ibérique, mercredi. 

 

Un pacte conclu pour tenir jusqu'en 2018. Depuis deux jours, Gérard Piqué est le calque parfait des tensions qui divisent l'Espagne. Lundi, les joueurs et le sélectionneur Julen Lopetegui se sont réunis pour évoquer le sujet qui posait problème jusqu'au sein de la Roja (sélection de foot espagnole, ndlr). Mais selon les informations de la presse sportive mercredi, Gérard Piqué ne renoncera pas à la sélection. 

Unes-Espagne-Piqué

Selon les révélations de Marca, le sélectionneur a clairement indiqué à Gérard Piqué qu'il comptait sur lui en vue de la Coupe du monde 2018. De son côté, le joueur a annoncé qu'il prendrait sa retraite internationale après le Mondial en Russie mais il souhaite vraiment continuer jusqu'à cette date. Et comme la Fédération espagnole ne veut pas contredire son entraîneur, "un pacte aurait été conclu par les deux parties pour faire front".