Espagne : Piqué soutient le référendum d'autodétermination en Catalogne

, modifié à
  • A
  • A
Gerard Piqué ne s'est pas exprimé sur sa position sur l'indépendance.
Gerard Piqué ne s'est pas exprimé sur sa position sur l'indépendance. © JOSEP LAGO / AFP
Partagez sur :

Le joueur de Barcelone s'est dit "totalement d'accord avec le droit à décider des Catalans" lors du référendum d'autodétermination que la région organise dimanche.

Le défenseur international du FC Barcelone Gerard Piqué a manifesté jeudi son soutien au référendum d'autodétermination prévu dimanche en Catalogne, lequel est interdit par la justice. "A partir d'aujourd'hui et jusqu'à dimanche, nous nous exprimerons pacifiquement. Ne leur donnons aucune excuse. C'est ce qu'ils veulent. Et chantons haut et fort. #Nous voterons", a tweeté Piqué, en catalan. Son message est devenu instantanément viral, partagé plus de 36.000 fois et aimé 64.000 fois vendredi, à 7h20.

Sifflé dans de plusieurs stades d'Espagne. Le joueur catalan, connu pour son goût de la provocation, s'était déjà prononcé pour le "droit à décider" de la Catalogne par un référendum. "Je suis totalement d'accord avec le droit à décider des Catalans", avait déclaré l'année dernière le défenseur central du Barça, champion du monde 2010 et d'Europe (2008, 2012) avec la Roja. Ses prises de position lui avaient valu des sifflets dans plusieurs stades d'Espagne de la part du public qui l'accuse d'être indépendantiste, bien qu'il ne se soit jamais ouvertement prononcé en ce sens.

"Chacun est libre". Lors d'un événement promotionnel organisé avec le Real Madrid jeudi, Sergio Ramos, capitaine de la sélection espagnole et du Real, interrogé sur la position de son partenaire en équipe nationale, a estimé qu'il ne faisait qu'exercer son droit à la liberté d'expression. "Le tweet de Piqué n'est peut-être pas la meilleure chose si tu ne veux pas être sifflé. Ce n'est peut-être pas ce qu'il y a de mieux pour le groupe, mais chacun est libre de dire ce qu'il pense", a déclaré le joueur, originaire d'Andalousie.