Football : l'Algérie et la Côte d’Ivoire parmi les quatre nouveaux qualifiés pour la CAN

, modifié à
  • A
  • A
Les Fennecs, emmenés par un Riyad Mahrez XXL et auteur d'un doublé, ont déroulé au Togo (4-1).
Les Fennecs, emmenés par un Riyad Mahrez XXL et auteur d'un doublé, ont déroulé au Togo (4-1). © JOE KLAMAR / AFP
Partagez sur :
L'Algérie, la Côte d'Ivoire, la Guinée et la surprenante Mauritanie ont décroché leur billet pour la prochaine CAN, qui aura lieu du 15 juin au 13 juillet 2019.

On connaît quatre nouveaux qualifiés pour la CAN programmée du 15 juin au 13 juillet 2019 : les habitués que sont l'Algérie, la Guinée et la Côte d'Ivoire ont validé dimanche leurs billets pour le Cameroun, où ils seront accompagnés de la Mauritanie, pour une première historique.

L'Algérie déroule face au Togo. L'Algérie, emmenée par un Riyad Mahrez XXL et auteur d'un doublé, ont déroulé au Togo (4-1) et tranquillement validé leur billet pour leur quatrième CAN de rang. Avec dix points à une journée de la fin, les hommes de Djamel Belmadi ne peuvent être délogés ni par le Bénin, 2ème avec 7 points, ni par le Togo, 3ème avec 5 points, qui s'affrontent lors de la dernière journée.

La Guinée et la Côte d'Ivoire, qualifiés sans jouer. É Conakry, les bouteilles avaient déjà été sabrées puisque la Centrafrique n'a pu ramener mieux qu'un nul du Rwanda (2-2), qualifiant du même coup la Guinée et la Côte d'Ivoire avant même leur match. Le Syli national et les Éléphants se sont d'ailleurs neutralisés (1-1), sans grand enthousiasme. L'ancien Niçois Jean-Michaël Seri, bien servi par l'ex-Parisien Serge Aurier, a égalisé pour la Côte d'Ivoire, répondant à l'Auxerrois Mohamed Yattara.

La Mauritanie, la surprise. C'est un sacré exploit qu'a réalisé le Français Corentin Martins : envoyer la 104ème nation mondiale à la première CAN de son histoire. Et les Mourabitounes n'ont pas fait dans le détail pour se qualifier, remportant quatre de leurs cinq premiers matches, dont le dernier face au Botswana (2-1) a été synonyme de qualification avant même la dernière journée. Du côté de Nouakchott, le héros se nomme Ismaël Diakité : l'attaquant de l'US Tataouine, en D1 tunisienne, a signé un doublé et renversé des Zèbres déjà éliminés.

Ces quatre pays rejoignent le Sénégal, Madagascar, la Tunisie, l'Égypte, le Maroc, le Nigeria, l'Ouganda, le Mali ainsi que le Cameroun, pays organisateur, pour former une liste de 13 qualifiés sur les 24 attendus. Une chose est sûre, cette 32ème édition de la CAN se fera sans la Zambie, championne d'Afrique 2012 mais qui n'a pas su s'extirper d'un groupe où figurent la Guinée-Bissau, la Namibie et le Mozambique.