Bleus : "Il n'y a jamais eu d'affront" envers Deschamps, affirme Adrien Rabiot

, modifié à
  • A
  • A
Adrien Rabiot fait son retour en équipe de France à l'occasion de la Ligue des nations.
Adrien Rabiot fait son retour en équipe de France à l'occasion de la Ligue des nations. © Marco Bertorello / AFP
Partagez sur :
Le joueur de la Juventus Turin Adrien Rabiot est de retour en équipe de France pour les prochains matchs de la Ligue des nations, après avoir refusé une place de réserviste dans le cadre du Mondial 2018. "Il n'y a jamais eu d'affront fait au sélectionneur ou d'agressivité", a-t-il déclaré jeudi.

"Il n'y a jamais eu d'affront fait au sélectionneur ou d'agressivité" et Didier Deschamps "le sait bien", a affirmé jeudi le milieu Adrien Rabiot, de retour en équipe de France deux ans après avoir refusé d'être réserviste au Mondial 2018. "Avec le sélectionneur, je ne trouve pas qu'il y ait eu de période trouble. Il n'y a jamais eu d'affront fait au sélectionneur ou d'agressivité envers le sélectionneur et ça il le sait bien", a déclaré le joueur de la Juventus Turin dans un entretien diffusé par la Fédération française de football.

Rabiot avait refusé une place de réserviste en 2018

Retenu parmi les onze réservistes pour le Mondial-2018, remporté par la France, Rabiot avait refusé cette place de suppléant via un courriel adressé au sélectionneur. Ce choix ne répondait à "aucune logique sportive", avait-il soutenu dans une lettre ouverte. "Je sais que le sélectionneur ne reste pas figé sur ce genre de choses et il regarde surtout les performances", a expliqué Rabiot jeudi, "très heureux d'être de nouveau au Château avec l'équipe".

"Avec Didier Deschamps ça se passe aussi très bien, on a eu l'occasion de discuter, d'échanger un petit peu sur ce qui c'était passé en 2018 mais également sur ce rassemblement-là, sur la Juventus, sur ce que je vis aussi", a-t-il dit, préférant cependant taire le contenu des échanges.

Son "objectif", être "le plus performant possible"

A 25 ans, Rabiot estime que son retour en sélection coïncide avec une période où il a "pu rejouer et retrouver (son) niveau" à la Juve. "Sur ces derniers mois j'ai eu des périodes assez compliquées donc ce n'était pas justifié de revenir en équipe de France". "De cette sélection, j'attends de bonnes choses, que ça me permette de pouvoir rejouer en équipe de France, (...) pouvoir me montrer, m'affirmer dans cette équipe parce que je suis venu assez tôt quand même".

Lors des six sélections précédentes, "je n'ai pas été le plus performant possible donc c'est surtout ça l'objectif", a-t-il estimé. Rabiot a porté le maillot de l'équipe de France pour la dernière fois en mars 2018 à l'occasion d'un match amical gagné 3-1 en Russie. Pour leur rentrée, les Bleus affrontent la Suède samedi à Solna puis reçoivent la Croatie le mardi 8 septembre à Saint-Denis dans le cadre de la Ligue des nations.