Foot-Mercato : les dossiers chauds de la dernière semaine

, modifié à
  • A
  • A
Sanchez, Dembélé, Mbappé et Coutinho vont animer la fin du mercato.
Sanchez, Dembélé, Mbappé et Coutinho vont animer la fin du mercato. © AFP / Montage Europe 1
Partagez sur :
À une semaine de la clôture du marché des transferts, les clubs s’activent pour arracher leurs dernières recrues de l'été.

Neymar, Alexandre Lacazette, Romelu Lukaku, Bernardo Silva, Leonardo Bonucci et bien d’autres : le mercato a été particulièrement agité cet été. Les cartes du football européen ont été largement rebattues à grands coups de transferts record. D’ici la fin du marché des transferts, le 31 août à minuit, il n’est pas exclu que d’ultimes coups d’éclat ponctuent cet été totalement fou. Europe1.fr fait le point sur les dossiers à surveiller lors de cette dernière semaine du mercato estival.

Kylian Mbappé en approche à Paris

L’arrivée de Neymar pour 222 millions d’euros n’a pas calmé les dirigeants du PSG. Depuis le début de l’été, ils cherchent à attirer Kylian Mbappé, également désireux d’évoluer au sein du club de la capitale, lui le natif de Bondy. Après avoir un temps refusé de céder sa pépite au rival parisien, Monaco aurait finalement ouvert la porte à un transfert. Selon L’Équipe, les deux clubs se sont mis d’accord sur le principe d’un transfert avec un joueur parisien dans la transaction. Le montant total de l’enveloppe pourrait s’élever à 140 millions d’euros tandis que le salaire proposé à Mbappé avoisinerait 18 millions d’euros annuels.

Reste au PSG et à Monaco à s’entendre sur le joueur en question. Le club de la Principauté est très intéressé par le défenseur Presnel Kimpembe mais Paris ne peut se résoudre à lâcher un joueur si prometteur. L’Équipe affirme qu’une liste de trois joueurs "échangeables" a été établie : Lucas, Julian Draxler et Javier Pastore. Les dirigeants parisiens préfèreraient céder l’ailier brésilien mais ce dernier a opposé une fin de non-recevoir. Idem pour l’Allemand, arrivé à Paris cet hiver, pas intéressé par le projet monégasque. La piste la plus plausible est donc Pastore. Si le PSG devait lâcher "El Flaco", ce serait un crève-cœur mais c’est un effort que le club est prêt à consentir pour avoir Mbappé. L’Argentin, remplaçant actuellement, ne serait pas insensible à l’appel de Monaco, promesse de retrouver du temps de jeu.

Le PSG doit dégraisser

Pour l’instant, Paris a dépensé cet été 237 millions d’euros pour Neymar et Yuri Berchiche et a laissé partir trois joueurs (Matuidi, Augustin et Sabaly) pour seulement 40 millions d’euros. Un déséquilibre problématique avec le fair-play financier, d’autant plus qu’il pourrait s’aggraver si Mbappé pose ses valises dans la capitale. Le PSG doit donc vendre d’autres joueurs, ce qui ne devrait plus tarder. Serge Aurier, barré à droite par Dani Alves et Thomas Meunier, devrait s’engager avec Tottenham. Paris serait disposé à le céder pour 25 millions d’euros. Autre départ en vue, celui de Grzegorz Krychowiak. Le milieu défensif, qui ne s’est jamais imposé à Paris, est courtisé par l'AC Milan.

Selon L’Équipe, deux autres joueurs étudient leurs options. Julian Draxler subit de plein fouet l’arrivée de Neymar et pourrait être tenté d’aller voir ailleurs, notamment du côté du Bayern Munich. Angel Di Maria, quant à lui, souhaite rester mais sa valeur marchande pourrait pousser le PSG à le vendre pour équilibrer ses comptes. Il pourrait dans ce cas rebondir au FC Barcelone, où Lionel Messi réclame son arrivée.

Barcelone à l’offensive pour Dembélé et/ou Coutinho

Le départ de Neymar a considérablement affaibli le secteur offensif du FC Barcelone. Pressés par les supporters et une partie du vestiaire (Leo Messi en tête), les dirigeants blaugrana s’activent pour trouver un remplaçant au fabuleux brésilien. Le Barça a deux priorités : Philippe Coutinho, le numéro 10 brésilien de Liverpool, et le jeune Français Ousmane Dembélé. Deux dossiers qui devraient bouger d'ici à jeudi soir : en marge du tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des champions, Josep Maria Bartomeu, le président du FC Barcelone, devrait rencontrer les représentants des deux joueurs.

Les deux cas sont compliqués. Le Barça semble accorder sa préférence à Coutinho, plus expérimenté, mais les derniers échos de la presse catalane sont pessimistes. Liverpool a refusé une première offre barcelonaise à hauteur de 100 millions d’euros, mais les blaugrana n’auraient pas renoncé. Selon Sky Sports, une offre de 150 millions d’euros (dont 40 de bonus) pourrait arriver à Liverpool rapidement. Dans le même temps, Barcelone s’est aussi obstiné face aux multiples refus de Dortmund à céder Dembélé. L’explosif ailier veut rejoindre la Catalogne mais le club allemand réclame 150 millions d’euros alors que le Barça ne serait pour l’instant disposé à ne mettre "que" 130 millions sur la table.

Lionel Messi n’a toujours pas prolongé

"La Pulga" est très bien en Catalogne et va même prolonger son contrat, qui court encore jusqu’en juin prochain. C’est en tout ce qu’a annoncé le FC Barcelone au début de l’été. Sauf que l’Argentin n’a toujours pas signé… Le directeur sportif du club catalan a rassuré les supporters dimanche, affirmant que "les deux parties sont totalement d’accord". "On cherche seulement un moment pour signer, rien de plus." Un simple problème d’agenda donc…

Selon Marca, Messi attendrait tout de même des garanties sur les ambitions sportives de Barcelone, surtout après le départ de Neymar. Une fois le mercato bouclé, le génial argentin devrait signer son nouveau contrat, qui le liera au Barça jusqu’en 2021, avec un salaire annuel qui passerait de 22,8 à 39,4 millions d’euros ! Cerise sur le gâteau, il serait assorti d’une prime à la signature de 50 millions d’euros.

Manchester City ne lâche pas Alexis Sanchez

Un temps envoyé au PSG, Alexis Sanchez est toujours un joueur d’Arsenal, bien qu’il n’ait pas joué un seul match depuis le début de la saison à cause d’une blessure aux abdominaux. Il devrait être de retour contre Liverpool dimanche, pour ce qui pourrait être son dernier match avec les Gunners. En effet, Manchester City va lancer un ultime assaut pour recruter le Chilien. Selon le Times, les Citizens vont présenter une offre de 54 millions d’euros.

Arsène Wenger ne souhaite pas vendre son attaquant, qui plus est à un rival pour le titre. Mais l’aspect financier pourrait l’emporter sur le sportif. En effet, le contrat d’Alexis Sanchez arrivera à son terme en juin, et il ne compte pas prolonger à Arsenal actuellement. Le club londonien court donc le risque de le voir partir libre à l’été 2018. Cette perspective pourrait donc pousser les dirigeants à céder aux avances de City afin de réaliser une juteuse opération financière. Il faudra convaincre Arsène Wenger : selon les informations du Times, le Français préférerait le voir partir libre que de le vendre à City.