Euro : toujours "pas d'explication" au malaise du Danois Eriksen

, modifié à
  • A
  • A
Christian Eriksen avait été victime d'un malaise cardiaque en fin de première mi-temps face à la Finlande. Il avait été réanimé sur la pelouse avant d'être évacué.
Christian Eriksen avait été victime d'un malaise cardiaque en fin de première mi-temps face à la Finlande. Il avait été réanimé sur la pelouse avant d'être évacué. © Friedemann Vogel / AFP / POOL
Partagez sur :
Le médecin de la sélection danoise a affirmé dimanche que les raisons du malaise dont a été victime Christian Eriksen n’étaient toujours pas connues, malgré une batterie d’examen. Le joueur reste pour l’heure hospitalisé, pour des investigations plus poussées.

Les médecins n'ont toujours "pas d'explication" au malaise cardiaque du Danois Christian Eriksen durant le match Danemark-Finlande samedi, a déclaré dimanche le médecin de la sélection danoise. "Pour l'instant, nous n'avons pas d'explication", a affirmé Morten Boesen lors d'une conférence de presse. "C'est l'une des raisons pour lesquelles il est toujours hospitalisé, pour comprendre ce qui s'est passé", a-t-il dit, ajoutant que les examens réalisés étaient "bons".

Vers la fin de la première période de Danemark-Finlande, loin du ballon et de tout adversaire, Eriksen s'est effondré brutalement sur le terrain, les yeux révulsés. "Il était parti et nous avons fait un massage cardiaque pour le réanimer", a expliqué Morten Boesen. Le match avait été interrompu, tandis que les Danois, certains d'entre eux en larmes, se sont rassemblés pour former un cercle autour du milieu de terrain de 29 ans et le dissimuler des regards.
Le match a ensuite repris et s'est soldé par une défaite des Danois (1-0). 

"Je sens que je pourrais aller m'entraîner!"

"J'ai le sentiment que nous n'aurions pas dû jouer" la fin de la rencontre, a dit le sélectionneur Kasper Hjulmand, qui s'est réjoui d'avoir vu "Christian sourire" lors d'une conversation dans la journée. "Et il nous a dit : 'Comment ça va? Je crois que ça va moins bien que moi. Je sens que je pourrais aller m'entraîner!'", a ajouté le sélectionneur, en rapportant les propos de son joueur. Selon Hjulmand, Eriksen "souhaite que nous continuions, donc c'est ce qu'on va faire. Nous voulons jouer pour Christian".

"L'important est qu'il aille bien, mais il n'y avait jamais eu le moindre épisode qui aurait laissé entrevoir un problème, ni de près ni de loin, ni quand il était à Tottenham ni à l'Inter, a témoigné le médecin de son club, l'Inter Milan, dans la Gazzetta dello Sport. En Italie, les contrôles sont très stricts", déclare le docteur Piero Volpi. "Nous savons passé un moment difficile. Pas moi, toute la famille du club. Il va subir des examens approfondis dans les prochains jours", ajoute-t-il. Giuseppe Marotta, un des dirigeants de l'Inter, a dit espérer "qu'il puisse résoudre ses problèmes de santé". "Des images comme celles-là laissaient présager des choses dramatiques, mais heureusement, ça n'a pas été le cas, grâce aux médecins", a-t-il ajouté.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP