Euro : la France tenue en échec en Hongrie pour son deuxième match dans la compétition

, modifié à
  • A
  • A
Les Bleus ont été accrochés en Hongrie.
Les Bleus ont été accrochés en Hongrie. © TIBOR ILLYES / POOL / AFP
Partagez sur :
L'équipe de France n'a pu faire mieux qu'un match nul (1-1) samedi après-midi en Hongrie pour son deuxième match de l'Euro 2020. Antoine Griezmann a répondu en deuxième mi-temps à Attila Fiola qui avait le score pour les Hongrois en toute fin de première période. 

L'équipe de France, menée à la pause par la Hongrie, a réussi à recoller au score mais a concédé le nul (1-1) sur la pelouse de l'adversaire le moins coté du groupe F de l'Euro, samedi à Budapest. Après leur victoire mardi en Allemagne, les Bleus n'ont pas réussi à confirmer leur bon début d'Euro en se montrant peu réalistes devant le but, en particulier en première mi-temps. L'attaquant tricolore Antoine Griezmann a fini par égaliser en deuxième mi-temps. C'est le défenseur hongrois Attila Fiola qui avait ouvert le score en toute fin de première période.

La qualification pas encore acquise

Les Bleus sont premiers de la poule avec 4 points en attendant le choc entre le Portugal et l'Allemagne à 18h00 à Munich. Ils devront attendre leur dernier match mercredi contre les champions d'Europe lusitaniens pour valider leur billet pour les huitièmes de finale. Le volcan brûlant de la Puskas Arena, surchauffé par ses fervents supporters hongrois, a été ravi de retarder la qualification des champions du monde pour les huitièmes de l'Euro. L'équipe de France a semblé être éreintée par les températures caniculaires de l'après-midi hongroise et assommée par les chants vibrants des 55.998 supporters de la seule enceinte de la compétition remplie à 100%.

Antoine Griezmann, pour son 50e match d'affilée avec les Bleus sans en manquer un seul, a évité aux Tricolores un vrai faux pas en égalisant (66e), après le but tout en rapidité d'Attila Fiola, fulgurant devant Benjamin Pavard et Raphaël Varane au bout d'une première période haletante (45e+2). Mais la déroute était proche, dans une ambiance d'un autre temps, une atmosphère que les Bleus n'avaient plus connue depuis Konya il y a précisément deux ans, antre turque d'un revers marquant, en qualifications à l'Euro (2-0).

Premier point pour la Hongrie dans le "groupe de la mort"

La Hongrie empoche son premier point dans le "groupe de la mort", dominé par la France (quatre points) avant le duel entre le Portugal (3 pts) et l'Allemagne (0 pt), plus tard samedi à Munich (18h00). La dernière joute de la phase de groupes, contre les Portugais à Budapest mercredi (21h00), sera en tout cas cruciale pour décider de la qualification des Bleus comme de leur classement dans le groupe F, déterminant pour la suite du parcours. Avec quatre points, même en cas d'improbable troisième place, la qualification pour les huitièmes semble tout de même bien embarquée, mais cela n'empêchera pas Didier Deschamps de se creuser la tête pour analyser les raisons de cet accroc hongrois.