Euro 2020 : la Belgique grande favorite du groupe B

  • A
  • A
Hazard Golovin Dolberg Euro 2020 Photos @AFP
La Belgique d'Eden Hazard partira grande favorite de l'Euro et sera opposée à la Russie d'Aleksander Golovin et le Danemark de Kasper Dolberg dans le groupe B. © Photos AFP
Partagez sur :
Un groupe B comme Belgique, l'un des grands favoris de l'Euro 2020. La Russie, quart de finaliste de la dernière Coupe du monde, et le Danemark, vainqueur à l'Euro 1992, viseront les huitièmes de finale. La Finlande essaiera, elle, de créer la surprise pour sa première participation.

La Belgique est la grande prétendante à la première place du groupe B de l'Euro 2020. Les Diables rouges retrouveront la Russie à Saint-Pétersbourg dès la première journée, après l'avoir battue par deux fois pendant les éliminatoires (3-1, 4-1). Le Danemark, lauréat en 1992, jouera également à domicile, lui, durant toute cette phase de groupes. Enfin, la Finlande, l'un des deux "petits" avec la Macédoine du Nord, disputera sa toute première compétition internationale.

Groupe B :
Belgique
Danemark
Finlande
Russie

Le favori : la Belgique

Grande prétendante au titre final, la Belgique devrait s'extirper facilement de cette poule B largement à sa portée. Les Diables rouges visent leur première consécration internationale, après une brillante troisième place à la Coupe du monde en Russie. La sélection d'Eden Hazard est la première à s'être qualifiée à l'Euro 2020, avec 10 victoires lors des éliminatoires. Si le retour du milieu de Manchester City Kevin De Bruyne, blessé lors de la finale de la Ligue des Champions contre Chelsea, est incertain, les Belges auront tout de même les armes offensives (Romelu Lukaku, Dries Mertens…) et défensives (Thibaut Courtois, Toby Alderweireld…) qui en font un des grands favoris de la compétition.

À domicile : la Russie et le Danemark

Dans cette poule, deux nations évolueront à domicile une grande partie, voire pendant toute la phase de groupes. La Russie, tout d'abord, reçoit en effet la Belgique et la Finlande dans "son" stade de Saint-Pétersbourg. Sur sa lancée d'une Coupe du monde réussie chez elle il y a trois ans, où elle avait atteint les quarts de finale, la sélection russe du joueur de l'AS Monaco, Aleksandr Golovin, pourra à nouveau compter sur ses héros de 2018 et sur l'appui de son public. Le Danemark jouera lui cet Euro comme si c'était le sien, avec trois matches à domicile. Un petit avantage pour les partenaires de Kasper Dolberg, l’attaquant de l’OGC Nice.

Le nouveau : la Finlande

La Finlande s'invite pour la première fois de son histoire dans une grande compétition internationale, mais il va falloir se méfier des Scandinaves. En novembre dernier, les Finlandais avaient créé une petite sensation en remportant leur match amical contre la France (0-2). L'équipe de l'attaquant Teemu Pukki, 25 buts en 85 sélections, s'est hissée à la deuxième place de son groupe des qualifications. Pour rêver d'un beau parcours européen, il lui faudra devancer des nations habituées des grands rendez-vous internationaux.

Notre pronostic : Belgique 1ère, Russie 2e, Danemark 3e, Finlande 4e

Calendrier :

Journée 1
Danemark-Finlande, samedi 12 juin à 18 heures, Stade Parken de Copenhague (Danemark)
Belgique-Russie, samedi 12 juin à 21 heures, Stade de Saint-Pétersbourg (Russie)

Journée 2
Finlande-Russie, mercredi 16 juin à 15 heures, Stade de Saint-Pétersbourg
Danemark-Belgique, jeudi 17 juin à 18 heures, Stade Parken de Copenhague

Journée 3
Finlande-Belgique, lundi 21 juin à 21 heures, Stade de Saint-Pétersbourg
Russie-Danemark, lundi 21 juin à 21 heures, Stade Parken de Copenhague

Europe 1
Par Gauthier Delomez