Disparition d'Emiliano Sala : le monde du foot se mobilise pour demander la reprise des recherches

, modifié à
  • A
  • A
L'avion d'Emiliano Sala a disparu alors qu'il devait rejoindre Cardiff.
L'avion d'Emiliano Sala a disparu alors qu'il devait rejoindre Cardiff. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
De nombreux joueurs réclament la reprise des recherches pour retrouver Emiliano Sala, dont l'avion a disparu des radars lundi soir.

Le monde du football veut garder espoir. Alors que la police de Guernesey a annoncé jeudi la fin des recherches pour retrouver Emiliano Sala, jugeant "infimes" les chances de survie de l'ancien Nantais et du pilote de l'avion, de nombreux footballeurs, mais aussi le club de Nantes et des anonymes, demandent aux autorités de continuer ses opérations. 

Les recherches "ne peuvent s'arrêter", a écrit dès jeudi le FC Nantes sur Twitter. "Le club et les supporters demandent avec force que les recherches pour retrouver Emiliano Sala continuent, pour sa famille et pour ses proches", ajoutait le club. 

"Aidez-nous à encourager la police". "La recherche ne peut pas s'arrêter. Aidez-nous à encourager la police à continuer les recherches. Battons-nous comme 'Emi' le fait tout le temps s'il vous plaît", a de son côté appelé le milieu de terrain nantais Valentin Rongier, tandis que Nicolas Pallois, qui avait déposé l'attaquant argentin à l'aéroport le jour du drame, demande "à tout le monde de publier une vidéo pour que les recherches continuent".

Des vidéos ont également été publiées par d'anciens coéquipiers sud-américains de Sala, comme l'Uruguayen Diego Rolan ou l'Italo-Argentin Valentin Vada. "Je fais cette vidéo pour dire que la recherche d'Emiliano ne doit pas s'arrêter là. On a besoin de trouver une conclusion. Que ce soit avec un tweet ou une vidéo, aidez-nous à ce que sa famille ait une réponse", indique Vada. 

Ce refus de voir les recherches abandonnées a largement dépassé le cercle des proches de Sala. Ainsi, le joueur de l'OM Florian Thauvin ou l'ancien Lillois Rio Mavuba y sont également allés de leur message, tout comme le défenseur d'Arsenal Laurent Koscielny.

L'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) s'est associée à la demande du FC Nantes et de ces joueurs.

Une pétition signée par 40.000 personnes. Les internautes se sont également mobilisés, et une pétition lancée sur le site change.org enregistrait vendredi matin plus de 40.000 signataires. 

Au total, la police a mené plus de 24 heures de recherche continue, explorant mer, côtes, rochers, îles, à l'aide de trois avions et de cinq hélicoptères. Deux bateaux de sauveteurs ont aussi participé aux opérations, avec l'aide de bateaux de pêche. Sans succès.