L'ESSENTIEL - Ce que l'on sait de la disparition de l'avion transportant Emiliano Sala

, modifié à
  • A
  • A
L'ancien joueur du FC Nantes Emiliano Sala devait rejoindre Cardiff lundi soir.
L'ancien joueur du FC Nantes Emiliano Sala devait rejoindre Cardiff lundi soir. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
L'avion transportant le footballeur Emiliano Sala vers le Royaume-Uni a perdu le contact avec le contrôle aérien lundi soir. Les recherches, suspendues mardi soir, n'ont toujours rien donné. 
L'ESSENTIEL

Le transfert d'Emiliano Sala a tourné au drame : l'attaquant italo-argentin a disparu à bord d'un avion de tourisme, parti de Nantes en direction de Cardiff lundi soir, à une vingtaine de kilomètres au nord de l'île de Guernesey. Les opérations de secours, interrompues mardi soir, n'ont rien donné pour le moment. Les espoirs de retrouver Emiliano Sala sont désormais "minces", selon la police britannique. 

Les infos à retenir : 

  • L'avion transportant le footballeur Emiliano Sala a disparu lundi soir au-dessus de la Manche
  • Les recherches n'ont rien donné et ont été suspendues mardi soir
  • L'attaquant venait d'être transféré de Nantes à Cardiff 

De "minces" chances de survie

Emiliano Sala a disparu à bord d'un avion de tourisme alors qu'il devait se rendre de Nantes à Cardiff, où il venait d'être transféré. L'appareil, un Piper Malibu, a perdu le contact avec le contrôle aérien lundi soir à 20h23 heure anglaise. Les opérations de sauvetage, lancées dès lundi soir, n'ont pour le moment rien donné, malgré d'importants moyens mobilisés (cinq avions ou hélicoptères et deux bateaux de sauvetage). 

La police de Guernesey, qui indique compter reprendre les recherches au lever du soleil mercredi, souligne qu'"aucune trace des personnes à bord" n'a été trouvée et que les chances de survie sont "minces" en cas d'amerrissage de l'appareil. "Malheureusement, nous craignons le pire", avance de son côté John Fitzgerald, directeur général de l'agence de secours maritimes, Channel Islands Airsearch. 

Il venait d'être transféré à Cardiff

L'avant-centre de 28 ans, auteur de 12 buts sur la première moitié de saison en Ligue 1, venait d'être transféré de Nantes à Cardiff pour une somme record pour le club gallois, estimée par la presse à 17 millions d'euros. Après une visite au pays de Galles la semaine précédente, et plusieurs jours de péripéties autour de son transfert, l'avant-centre était revenu à Nantes durant le week-end pour faire ses adieux au club canari. Il devait rejoindre définitivement Cardiff lundi soir, en vue d'effectuer son "premier jour" sous ses nouvelles couleurs mardi.

Selon plusieurs médias, Emiliano Sala a été accompagné à l'aéroport par son coéquipier Nicolas Pallois, à qui il aurait confié des craintes quant à la sécurité du vol, ayant déjà emprunté le même avion pour son trajet Cardiff-Nantes. Avant de décoller, le footballeur a appelé sa mère en Argentine : "il était très heureux, au meilleur moment de sa carrière", a raconté celle-ci à la presse argentine.

 

Au FC Nantes depuis 2016

Emiliano Sala est une figure bien connue du football français. Repéré et formé par Bordeaux, à travers leur centre de formation en Argentine, il avait cependant connu des débuts difficiles. Prêté à différents clubs (Orléans, Niort, Caen), il avait enchaîné les buts mais sans parvenir à s'imposer chez les Girondins et avait fini par signer à Nantes en 2016 pour un million d'euros. Avec les Canaris, il était parvenu enfin à faire oublier ses allures un peu gauches, se muant en un redoutable buteur ces dernière saisons.

Après avoir vu s'évanouir la possibilité d'un transfert en Turquie à Galatasaray cet été, il avait finalement obtenu un bon de sortie au mercato d'hiver pour rejoindre Cardiff, actuel 18e de Premier League. Lundi, il était revenu à la Jonelière, le centre d'entraînement du FC Nantes, prendre ses dernières affaires. Le joueur avait publié sur Twitter une photo, entouré de ses ex-coéquipiers, avec la mention "un dernier au revoir".

Le monde du foot sous le choc

Le monde du foot est sous le choc depuis l'annonce de cette disparition. Le FC Nantes a publié un communiqué mardi soir, disant "garder espoir" et "prier" pour qu'Emiliano Sala "et les autres passagers de l'avion soient retrouvés sains et sauf". Plusieurs centaines de fans des Canaris se sont réunis mardi soir dans le centre-ville nantais pour lui rendre hommage, avec des chants à sa gloire et quelques fumigènes. 

Les Girondins de Bordeaux, où Sala a commencé sa carrière, ont adressé "une pensée émue" à leur ancien joueur. Son ancien entraîneur à Caen, Patrice Garande, a décrit sur Europe 1 "un garçon attachant, quelqu'un d'exceptionnel, sans problème, heureux de vivre". De nombreux footballeurs, dont des anciens coéquipiers de l'Italo-argentin, ont également écrit un mot pour l'attaquant sur Twitter. Le match de Coupe de France entre l'Entente Sannois-Saint-Gratien et le FC Nantes, qui devait se jouer mercredi, a été reporté à dimanche.