Ballon d'Or : Griezmann, meilleur du monde l'an dernier, juge Simeone

, modifié à
  • A
  • A
Griezmann "a avancé crescendo dans la saison et il a atteint le niveau qu'il voulait atteindre", a déclaré mercredi Diego Simeone.
Griezmann "a avancé crescendo dans la saison et il a atteint le niveau qu'il voulait atteindre", a déclaré mercredi Diego Simeone. © BENJAMIN CREMEL / AFP
Partagez sur :
Pour son entraîneur à l'Atlético, l'international français a été le meilleur car "il a gagné la Coupe du monde, la Ligue Europa et la Supercoupe d'Europe". 

Antoine Griezmann a été "le meilleur footballeur du monde" la saison dernière parce qu'il a gagné trois trophées dont le Mondial, a estimé mercredi l'entraîneur de l'Atlético Diego Simeone sur fond de campagne pour le Ballon d'Or, dont les finalistes seront connus lundi.

"Il a avancé crescendo". "La saison dernière, Griezmann a été le meilleur footballeur du monde, parce qu'il a gagné la Coupe du monde, la Ligue Europa et la Supercoupe d'Europe", a estimé le technicien argentin en conférence de presse après un doublé du Français contre Bruges en Ligue des champions (3-1). "Il a aussi fini deuxième dans un Championnat où figurent le Real Madrid et le FC Barcelone, qui habituellement sont des prétendants à la Ligue des champions. Il a avancé crescendo dans la saison et il a atteint le niveau qu'il voulait atteindre", a ajouté Simeone, avant d'insister : "pour moi, l'an dernier il a été le meilleur du monde parce qu'il a gagné le Mondial".

"Fier de ma saison", déclare Griezmann. Griezmann est régulièrement cité parmi les candidats au Ballon d'Or au même titre que ses compatriotes Kylian Mbappé et Raphaël Varane ou que le Croate Luka Modric, vainqueur des prix de meilleur joueur de l'UEFA et de la Fifa. "Ce n'est pas moi qui vote mais j'ai fait une grosse saison, je suis très heureux et fier de ma saison", a réagi le Mâconnais mercredi en zone mixte. "Il reste encore quelques mois, il faut bien terminer l'année et on verra".

"Jouer pour l'équipe comme je le fais d'habitude". La star de l'Atlético et de l'équipe de France, Ballon de bronze en 2016, a reconnu que les performances réussies dans la dernière ligne droite pouvaient compter dans l'attribution du Ballon d'Or le 3 décembre. "Je pense, ça va être important. Il faut être calme, jouer pour l'équipe comme je fais d'habitude, profiter et m'amuser sur le terrain", a-t-il dit, tout en refusant de changer son style de jeu très altruiste. "Je ne suis pas le joueur qui va tout faire pour se montrer. Je vais faire les choses pour le collectif, s'il faut défendre je défendrai. Je ne vais pas chercher à tirer dans tous les sens pour marquer mon but", a-t-il souri.