Thierry Henry préfère se soigner

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après avoir inscrit à son palmarès la seule ligne qui lui manquait en remportant la Ligue des Champions avec Barcelone, Thierry Henry a choisi de mettre un terme à sa saison footballistique 2008/2009. Toujours touché à son genou droit, le buteur tricolore a choisi de se préserver en déclarant forfait pour les deux rencontres amicales prévues avec l'équipe de France face au Nigéria et à la Turquie.

Après avoir inscrit à son palmarès la seule ligne qui lui manquait en remportant la Ligue des Champions avec Barcelone, Thierry Henry a choisi de mettre un terme à sa saison footballistique 2008/2009. Toujours touché à son genou droit, le buteur tricolore a choisi de se préserver en déclarant forfait pour les deux rencontres amicales prévues avec l'équipe de France face au Nigéria et à la Turquie.Thierry Henry, l'attaquant du FC Barcelone, ne disputera pas les deux rencontres amicales de l'équipe de France, les 2 et 5 juin prochains, face au Nigeria et à la Turquie. Au terme d'une de ses saisons évidemment les plus abouties, tant sur le plan personnel que collectif sous le maillot du Barça, le vice-capitaine des Bleus, qui avait été remis sur pieds juste à temps par les préparateurs physiques du club catalan pour disputer la finale de la Ligue des Champions face à Manchester United, doit ressentir le contrecoup de sa blessure au genou. Celle-là même qui avait failli le priver de la soirée magique du Stade Olympique, à Rome, blessure contractée lors du Clasico face au Real Madrid (6-2) au mois d'avril. Si on peut évidemment s'interroger sur l'attitude du vice-capitaine des Bleus, que certains n'hésiteront pas à considérer comme un manque d'implication vis-à-vis de la sélection, on peut tout autant se poser des questions sur l'opportunité de programmer deux échéances amicales à cette période de l'année... On savait les Gunners Clichy, Gallas et Nasri, tous blessés, déjà écartés du rendez-vous en bleu, Nicolas Anelka, autre Londonien, sacré meilleur buteur de premier League avec Chelsea (18 buts), ne cache pas son incompréhension devant la gestion du calendrier des internationaux lorsqu'il s'interroge dans sa chronique hebdomadaire accordée à Fun Radio: "Je pensais être en vacances lundi (1er juin), mais l'équipe de France a deux matches amicaux en juin. Je me demande bien à quoi ça sert..." Une sortie qualifiée de "maladroite" par Raymond Domenech, dimanche soir, sur le platerau de 100% Foot. Thierry Henry, lui, a de toute évidence cessé de se poser la question...

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr