JO : Tokyo candidate pour oublier le tsunami

  • A
  • A
Partagez sur :

Tokyo s'est portée candidate à l'organisation des Jeux Olympiques 2020, afin de donner un coup d'accélérateur au rétablissement du Japon éprouvé par un tsunami et un accident nucléaire.

Le président du Comité olympique japonais, Tsunekazu Takeda, en a fait l'annonce officielle samedi dans la capitale nippone en présence du président du Comité international olympique (CIO), Jacques Rogge.

Prétendante malheureuse aux JO-2016, la ville espère cette fois l'emporter pour organiser ses deuxièmes olympiades d'été, après celles de 1964. Le Japon a en outre accueilli deux fois les Jeux d'hiver, à Sapporo en 1972 et Nagano en 1998.

Le Japon a été frappé le 11 mars par un séisme de magnitude 9 et un tsunami géant qui ont dévasté le nord-est de l'archipel, faisant près de 21.000 morts et provoquant des dégâts considérables.