Yannick Agnel lance #Europe1Solidaire : "L'idée, est de dire à la jeunesse qu'on l'aime !"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Du 8 au 12 février, l'antenne d'Europe 1 se mobilise en faveur d'une jeunesse frappée de plein fouet par les conséquences de la crise sanitaire, et lui apporte bons plans, conseils pratiques et soutien psychologique. Ce lundi, l'ancien nageur Yannick Agnel lui adressait également, à notre micro, un message d'espoir.
INTERVIEW

Europe 1 lance l'opération #Europe1Solidaire. Nous consacrons cette semaine à la jeunesse : entre conseils pratiques, soutiens psychologiques et emploi, l'antenne d'Europe 1 se fait le relais des initiatives qui se proposent de venir en aide aux jeunes, durement touchés par la crise sanitaire déclenchée par le Covid-19. "L'idée, c'est de dire à la jeunesse qu'on l'aime", a résumé lundi, au micro d'Europe matin, Yannick Agnel, nageur et directeur sportif de MCES, une structure ESport, qui était invité à donner le coup d'envoi de cette initiative.

"Il ne faut rien lâcher"

"Personne n'oublie la jeunesse. On espère ne plus en avoir que pour quelques mois avant que les choses reviennent à la normale. Il ne faut rien lâcher", enjoint le champion olympique revenu sur les bancs de la fac après avoir mis fin à sa carrière de sportif de haut niveau en 2016. "Je fais partie de cette génération qui a beaucoup d'amis qui étaient installés dans leur job, leur premier CDD, qui pensaient avoir leur chemin tout tracé et qui, pour certains, se retrouvent à l'usine alors qu'ils sortent de master ou sont doctorants", déplore-t-il.

"Ce qui est important, c'est de faire en sorte que le quotidien nous fasse avancer, que l'on sente chaque jour que l'on a fait un pas", explique Yannick Agnel "Ça peut être un grand ménage de printemps, faire un peu de sport, se promener avec des gens dans un parc ou en forêt…", énumère-t-il. "Je sais à quel point ça peut être compliqué", concède le recordman du monde du 400m nage libre en petit bassin. "J'essaye de rester actif, je vous mentirai si je vous disais que je vais courir une heure par jour."

#Europe1Solidaire

Du 8 au 12 février, l'antenne d'Europe 1 et ses équipes se mobilisent pour venir en aides aux jeunes frappés par la crise : 

>> Retrouvez ici le programme de cette semaine spéciale

>> Et retrouvez sur cette page l'ensemble de nos contenus consacrés aux jeunes

"Le jeu vidéo est vecteur de lien social"

Désormais directeur sportif d'un club d'Esport, Yannick Agnel a également tenu à rappeler qu'en cette période difficile, le jeu en ligne pouvait être un moyen de garder le contact avec ses proches, de se changer les idée à condition, bien sûr, de ne pas en abuser. "Le jeu vidéo, ça aide. C'est la conclusion de l'OMS qui a émis un rapport pendant le premier confinement montrant que le jeu vidéo est vecteur de lien social en cette période un peu particulière", souligne Yannick Agnel. Qui rappelle également : "Il ne faut pas oublier d'avoir toujours un équilibre entre activité physique et activité digitale."

 

 

Europe 1
Par Europe 1