VIDÉO - Booba et Kaaris en garde à vue après une violente bagarre à l'aéroport d'Orly

, modifié à
  • A
  • A
Mercredi après-midi, les rappeurs Booba et Kaaris se sont violemment affrontés, avec leurs équipes respectives, à l'aéroport d'Orly. © Capture d'écran
Partagez sur :

Les deux rappeurs se sont battus mercredi après-midi à l'aéroport d'Orly, provoquant la fermeture temporaire du hall 1 et certains retards de vols. Ils ont été placés en garde à vue.

VIDÉO

Clan contre clan. Mercredi après-midi, les rappeurs Booba et Kaaris se sont violemment affrontés, avec leurs équipes respectives, à l'aéroport d'Orly. Les hommes se sont échangés de violents et nombreux coups près d'un duty-free, au niveau d'Orly-ouest et de la salle d'embarquement numéro 10. La scène a été filmée par de très nombreux témoins et relayée sur les réseaux sociaux. Les deux artistes ont été placés en garde à vue après les faits et étaient toujours auditionnés jeudi matin. Aéroports de Paris a porté plainte.

Quatorze interpellations. Les deux rappeurs devaient se produire mercredi soir à Barcelone, dans deux boîtes de nuit, pour des show case, lorsque la route de Kaaris a croisé celle du rappeur de Boulogne-Billancourt. Sur les images, on aperçoit de nombreux jeunes hommes se battre, parfois à quatre contre un. Les rappeurs et des proches qui ont participé à la rixe - quatorze personnes au total - ont été placées en garde à vue pour violences volontaires dans les locaux de la Police aux frontières (PAF), chargée de l'enquête. Elles ont passé la nuit en garde à vue, a indiqué le parquet. Deux d'entre elles ont été mises hors de cause et relâchées jeudi matin, a-t-il précisé. Une série de deuxièmes auditions devait débuter, avec "vraisemblablement une confrontation" entre les deux rappeurs dans la journée, a affirmé à l'AFP l'avocat de Kaaris.

Des vols retardés. Quatorze personnes ont au total été interpellées par la police aux frontières après cette altercation qui a eu lieu vers 15h dans une salle d'embarquement du hall 1 du terminal ouest, selon des sources policière et aéroportuaire. Deux blessés légers ont été recensés. "Un petit nombre de vols a été retardé de 15 à 30 minutes au moment de la bagarre et le hall a été temporairement fermé. Les embarquements prévus dans ce hall ont été temporairement reportés vers d'autres zones mais les arrivées se font normalement", a indiqué Paris Aéroport à l'AFP, en fin d'après-midi.

Un clash qui remonte à 2013. Depuis leur clash en 2013, les deux artistes n'en n'étaient alors jamais venus aux mains. Au début pourtant, Kaaris était le protégé du "Duc" de Boulogne qui l'avait mis en avant en 2012 sur le titre Kalash. S'en est ensuite suivi une guerre minutieusement scénarisée entre les deux hommes. "Quand j'étais en clash avec Rohff et La Fouine, Kaaris n'est pas intervenu", expliquait Booba en 2015 dans une interview accordée aux Inrocks. "Nous avons organisé une interview pour qu'il marque son soutien mais il flippait. Ce mec je l'ai fait, je l'ai modelé, mais il a refusé de se mouiller". Dans une autre vidéo publiée par des témoins de la bagarre on entend d'ailleurs Booba lancer à Kaaris "Quand on parle, faut assumer".