Val-de-Marne : un des deux pompiers blessés par un déséquilibré succombe à ses blessures

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
L'un des deux pompiers grièvement blessés à l'arme blanche par un déséquilibré mardi dans le Val-de-Marne a succombé à ses blessures dans la soirée. 

Un des deux sapeurs-pompiers qui avaient été grièvement blessés à l'arme blanche mardi à Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne, par un homme de 31 ans qu'ils venaient secourir pour une "crise de démence", est mort, a annoncé la Préfecture de police. La victime était âgée de 27 ans. 

Le deuxième militaire hors de danger. Le deuxième militaire blessé, un sergent de 34 ans, "est grièvement atteint. Son pronostic vital n'est plus engagé", précise le communiqué. Les deux pompiers avaient été transportés par hélicoptère à l'hôpital militaire Percy de Clamart, dans les Hauts-de-Seine.

Un schizophrène en pleine crise de démence. Comme l'a appris Europe 1, les deux pompiers ont été attaqués et blessés à la hache alors qu'ils intervenaient en fin d'après-midi dans un pavillon, en renfort du Samu, pour maîtriser un schizophrène en pleine crise de démence. Ce dernier, qui ne suivait plus son traitement, a été interpellé. 

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb et la ministre des Armées, Florence Parly, ont fait part de leur "plus profonde émotion et leur grande tristesse". "Malgré les premiers secours donnés par son coéquipier et les soins prodigués par ses camarades et les équipes médicales (...) le sapeur-pompier de première classe n'a pas pu être ramené à la vie", déplorent-ils.