Vague de froid : pourquoi a-t-on plus froid que ce qu'affiche le thermomètre ?

  • A
  • A
La sensation de froid peut être supérieure aux températures affichées.
La sensation de froid peut être supérieure aux températures affichées. © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Partagez sur :

Une vague de froid s’abat sur la France en ce début de semaine et avec elle l’impression que les températures sont plus basses que celles affichées sur le mercure. Une histoire de "température ressentie".

Températures négatives pour (presque) tout le monde. Une grande partie de la France doit faire face à une vague de froid qui sévit depuis dimanche et qui pourrait durer jusqu’à la fin de semaine par endroits. Mardi devrait d’ailleurs être la journée la plus froide de ce début d’année, avec des températures qui pourraient descendre jusqu’à -13°C en plaine et -20°C en montagne. Voilà pour le mercure "officiel". Mais on parle aussi de températures ressenties qui, elles, peuvent parfois être encore plus basses.

Une température affichée "standardisée". En réalité, la température communiquée par Météo France est celle qui est mesurée sous un abri ajouré, protégé des intempéries et des rayons du soleil, situé à 1,5 mètre du sol. Objectif : éviter que cette mesure soit biaisée avec des conditions climatiques aléatoires. Avec ce procédé, une température de 5°C sera la même partout dans le monde.

Les températures ressenties vont être inférieures à celles affichées dans toute la France.

Et le vent entre en jeu. Sauf qu’elle peut être perçue différemment selon les conditions extérieures. C’est là qu’intervient l’Indice de Refroidissement Éolien, ou IRE : avec le vent, le ressenti de la température peut baisser. Comment expliquer ce décalage ? "En l'absence de vent, il se forme au contact de la peau une mince couche d'air réchauffé par l'organisme et humidifié par évaporation de l'eau présente à sa surface", explique Météo France. Lorsqu’il y a du vent, cette couche est continuellement balayée. "C'est pour cela que le froid nous semble plus intense lorsqu'il y a du vent. L'organisme va devoir fournir plus d'énergie pour venir la remplacer" et réchauffer l’organisme, indique Christelle Robert, prévisionniste pour Météo France.

Comment se calcule la température ressentie ? En clair, la température ressentie se calcule avec la vitesse et l’intensité du vent. Les Canadiens, habitués au froid, ont établi un tableau qui détaille les différentes valeurs du mercure que l’on perçoit avec un vent donné, ce qui donne le "Wind chill" (littéralement "frisson lié au vent"), même si elle ne se mesure avec aucun instrument. Un simulateur en ligne permet même de calculer précisément la température ressentie.

Les Canadiens ont établi un tableau empirique pour calculer la température ressentie.

Quelques conseils pour bien vivre le froid. Par exemple, si la température affichée est de -5°C et que le vent est de 20 km/h, la température ressentie baisse à -12°C, ce qui peut expliquer un sentiment de fraîcheur beaucoup plus important chez de nombreux individus. Dans ce cas-là, se vêtir chaudement, couvrir ses extrémités (mains, pieds, tête), bien manger et éviter de boire de l’alcool sont des habitudes à adopter pour faire face au froid, même avec des températures ressenties largement en dessous de 0°C.