Cinq idées de séjour en Normandie, région paisible et verdoyante

  • A
  • A
giverny
Les jardins du peintre Claude Monet, à Giverny, dans l'Eure. © Ludovic MARIN / AFP
Partagez sur :
Chaque jour de l’été, Europe 1 vous fait découvrir une nouvelle destination : ce vendredi, le chroniqueur de l’émission "Et si on partait ?", Jean-Bernard Carillet, également auteur au "Lonely Planet", vous propose de visiter la Normandie, ses îles sauvages et ses terres aux paysages fascinants. 

Cette année, marquée par l'épidémie de coronavirus, de nombreux Français ont choisi de passer leurs vacances dans l'Hexagone. Notre chroniqueur Jean-Bernard Carillet, également auteur pour le Lonely Planet, vous emmène ainsi en Normandie pour découvrir ses trésors méconnus, comme ses îles sauvages ou ses terres aux paysages à couper le souffle. 

L'Histoire à portée de main sur l'île de Tatihou

Dans la Manche, l'île de Tatihou s'étend seulement sur 28 hectares mais est idéale pour une escapade vivifiante. Depuis la commune littorale de Saint-Vaast-la-Hougue, deux solutions sont possibles pour s'y rendre : à pied ou grâce à un véhicule amphibie, sur réservation. Sur place, vous pourrez visiter les fortifications de Vauban et des bunkers allemands de la Seconde Guerre mondiale. 

Aux îles Chausey, tranquillité assurée

Toujours dans le Cotentin, les îles Chausey, au large de Granville, s'apparentent à un paradis insulaire. L'archipel est toujours changeant car il vit au rythme des marées. Jean-Bernard Carillet conseille de se rendre sur la Grande île, qui possède une quinzaine d'habitants à l'année. Cette île est parfaite pour une balade le long des sentiers sablonneux, au bord du littoral et au milieu de la végétation. Vous pourrez vous promener sur ses six plages et vous baigner dans les eaux claires de la Manche. Les plus curieux se tourneront vers les balades en bateau pour découvrir les secrets de cet archipel. 

Les îles Chausey sont accessibles en vedette avec un départ depuis la commune normande de Granville. Si vous souhaitez rester plusieurs jours sur place, un seul hôtel est disponible. Situé sur la Grande île, il contient huit chambres. Face à la mer, les gourmands pourront déguster du homard de Chausey dans le restaurant de l'établissement. 

Le Havre et son architecture atypique

Retour sur la côte, au Havre, l'une des villes normandes préférées de notre chroniqueur. Presque entièrement détruite par les bombardements des Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a été reconstruite sous les ordres de l’architecte Auguste Perret. Un chantier qui a nécessité quinze ans de travaux.

Aujourd'hui, Le Havre se distingue par ses larges avenues à angle droit, ses bâtiments en béton, modernes et fonctionnels. Dans cette ville classée au patrimoine mondial de l'Unesco, on trouve parfois de drôles de bâtiments comme le Volcan, le centre culturel du Havre. Deux bâtiments blancs et arrondis ont été conçus à l'image d'un volcan. Pourtant, les Havrais préfèrent le surnommer "le Pot de yaourt". 

Autre étrangeté architecturale : l’église Saint-Joseph, moderne, en béton elle aussi, possédant une massive tour-clocher de 110 mètres de haut. Malgré les apparences, à l’intérieur, les parois du clocher sont illuminées de vitraux. Cet effet donne une sensation vertigineuse car en levant la tête, un puits de lumière s'étend sur toute la hauteur de la tour. 

La Suisse normande et son relief verdoyant

En quittant le littoral pour se rendre dans les terres, la Suisse normande, à cheval entre les départements du Calvados et de l'Orne, offre une expérience surprenante. Située en altitude entre 250 et 350 mètres, cette région verdoyante est ponctuée de gorges sinueuses, de vallées encaissées et de landes. Pour découvrir ces beaux paysages, rien de tel qu'une balade en canoë-kayak sur l'Orne. Les sportifs pourront aussi faire du vélo, du parapente ou de l’escalade. 

Dans l'Eure, l'un des plus beaux villages de France 

À une centaine de kilomètres, le département de l'Eure, peu connu et proche de la région parisienne, mérite également le détour. À Giverny, vous pourrez visiter la maison et le jardin du peintre Claude Monet. Au cœur du Parc naturel des Boucles de la Seine Normande, le marais Vernier invite quant à lui à la découverte de la nature normande, avec ses prairies humides, ses pâturages à l'herbe grasse et ses roseaux. 

Voir cette publication sur Instagram

НОРМАНДИЯ. ПАРАДНАЯ И НЕ ОЧЕНЬ ⠀ Нормандию вам представлять, я думаю, не нужно - регион этот, ближайший к столичному Парижу, и autoroute A13 - la route des vacanses - хорошо известны и гостям Франции, и парижанам, которые с наступлением первых теплых деньков начинают массовое паломничество на пляжи Довиля, Трувиля и окрестных курортных деревень. ⠀ Но не спешите морщить презрительно свои носики, знатоки - и эту Нормандию тоже непременно нужно увидеть! Ведь что еще, как не голоса тысяч и миллионов восторженных посетителей лишний раз уверждают бесспорную красоту и уникальность таких мест, как "чудо западного мира" - Мон Сен-Мишель, белоснежные скалы Этрёта или живописнейший романтический Онфлёр. ⠀ А потом, когда вы выполните "обязательную программу" и утомитесь от этого парижского bling-bling, возьмите напрокат маленький автомобильчик и поезжайте в нормандскую глубинку. Туда, где не берет мобильная связь, где нетронутые девственные леса и холмистые долины, очаровательные деревушки, фахверковые хижины, старинные замки и развалины средневековых аббатств. В pays d'Auge, в Эр или на полуостров Котантен... ⠀ В мой любимый средневековый Байё, или тихий приморский Фекан, или суровый Гранвиль, где появился на свет Кристиан Диор. Или сыто-пьяной "дорогой сыра и кальвадоса", ведь не красотой же единой, в конце-то концов! ⠀ В ту Нормандию, о которой мало кто знает, и которая вам искренне будет рада. Нормандцы очень простой и искренний в общении народ, без столичного снобизма и прочих ужимок. И хоть до Парижа тут меньше двух часов езды - это совсем другая Франция. ⠀ Хотели бы вы увидеть такую Нормандию? Если да, то поддержите меня своими ❤, а я тем временем начну писать для вас подробный и обстоятельный путеводитель по этому гостеприимному краю викингов и цветастых фахверковых домиков

Une publication partagée par Katie || France in touch (@catys_stories) le

Dans l'Eure se trouve aussi l'un des plus beaux villages de France : Le Bec-Hellouin. Situé dans un vallon, la commune abrite des ruelles fleuries et des maisons à pans de bois coiffées d'ardoises. Le Bec-Hellouin se veut aussi écologique : la ferme biologique du village propose une initiation à la permaculture. Au programme : l'apprentissage du maraîchage durable sans engrais.

Europe 1
Par Jean-Bernard Carillet, édité par Tiffany Fillon