Une marche blanche organisée en l'honneur de la gendarme tuée dans le Lot-et-Garonne

, modifié à
  • A
  • A
La marche blanche doit partir à 15 heures et passer devant la brigade de gendarmerie de Mélanie Lemée, avant de finir son parcours devant le monument aux morts local. (Photo d'illustration) 1:10
La marche blanche doit partir à 15 heures et passer devant la brigade de gendarmerie de Mélanie Lemée, avant de finir son parcours devant le monument aux morts local. (Photo d'illustration) © AFP
Partagez sur :
Ce samedi à partir de 15 heures des habitants d'Aiguillon, des élus, mais aussi des gendarmes vont se réunir pour une marche blanche en l'honneur de Mélanie Lemée, cette jeune gendarme tuée le 4 juillet dernier lors d'un contrôle routier près d'Agen.  

C'est l'hommage de toute une commune à sa gendarme tuée, il y a tout juste une semaine par un chauffard. Ce samedi, encore traumatisés par le décès de Mélanie Lemée, cette gendarme de 25 ans tuée le 4 juillet dernier, les 4.500 habitants de la petite commune d'Aiguillon, près d'Agen, dans le Lot-et-Garonne, vont se réunir à 15 heures pour une marche blanche organisée par le maire. 

"Ce qui s'est passé est injuste"

"Mélanie, on la pleure beaucoup, et c’est avec beaucoup d’émotion que l’on organise cette marche blanche en son honneur. Ce qui s'est passé est injuste", explique l'édile au micro d'Europe 1. Comme lui, beaucoup d'habitants ont prévu de marcher aux côtés de la famille de la jeune femme qui a reçu jeudi la Légion d'honneur à titre posthume. "Je vais placarder de la toile noire devant mon magasin, c’est très symbolique et tout à fait normal", indique ainsi Mickaël Lesportes, boulanger qui baissera son rideau pour participer à la marche. 

"Cette gendarmette nous faisait du bien, elle apportait beaucoup à la commune"

Un geste d'autant plus important pour lui qu'il discutait régulièrement avec Mélanie Lemée. "Cette gendarmette nous faisait du bien, elle apportait beaucoup à la commune, elle était très gentille, ça a touché tout le monde." Mais les habitants et les commerçants ne sont pas les seuls à vouloir marcher jusqu'au monument aux morts local en l'honneur de la gendarme, puisqu'ils seront accompagnés des collègues de la jeune femme. Parmi eux, Clément Sauvaud, membre de la compagnie départementale d'Agen, qui connaissait bien Mélanie Lemée.

Un soutien populaire qui touche les gendarmes

"Originaire d'Aiguillon moi-même, j'étais très fier de savoir qu'elle a participé à la sécurité des habitants. Je l'ai rencontré plusieurs fois dans le cadre de nos missions sur le terrain", détaille-t-il. "On est très touché de la sollicitude de la population, et des élus de tout le département qui seront présents à la marche blanche. Ce sera vraiment un moment émouvant. Et c'est aussi émouvant de voir le soutien de cette population qu'on jure de servir au cours de notre carrière."

"Tout le monde est peiné et vraiment peiné et touché de savoir que cette jeune gendarme qui avait une carrière prometteuse devant elle est partie si tôt, si jeune." Avant le monument aux morts et la Marseillaise, le cortège fera halte devant la brigade de gendarmerie de Mélanie Lemée pour s'y recueillir en silence. Un événement qui se fera "sans discours", et "sans récupération politique", rappelle de son côté le maire d'Aiguillon.

Europe 1
Par Jihane Bergaoui, Marion Dubreuil, édité par Ugo Pascolo