Un bébé naît en pleine forêt de Compiègne

  • A
  • A
(Photo d'illustration) "On aura beaucoup de choses à lui raconter", se sont amusés les parents de Gabriel.
(Photo d'illustration) "On aura beaucoup de choses à lui raconter", se sont amusés les parents de Gabriel. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Un bébé est né mardi sur une aire de stationnement de la D973, à proximité de Compiègne, dans l'Oise. Les parents ne sont pas arrivés à temps à la clinique et l'accouchement s'est fait "entre le siège et le bord de la voiture".

Tout s'est déroulé en quelques minutes seulement. Mardi, un bébé est né dans la voiture de ses parents, qui se rendaient à l'hôpital de Compiègne, dans l'Oise, raconte l'Union

Charlène voulait "un accouchement nature" sans péridurale, "là c'était plus que nature", s'amuse après coup Rémi, le papa. Le domicile du couple n'a beau être qu'à une "petite demi-heure" de la clinique de Compiègne, c'était trop long pour le petit Gabriel. Elle ne devait accoucher que dans 15 jours, pourtant, après 30 minutes de douleurs Charlène appelle son conjoint, mardi à 13h30. L'homme quitte immédiatement son travail, monte dans sa voiture, et rejoint la future maman. A 14 heures, le couple quitte son domicile de Villers-Cotterêts pour la clinique de Compiègne, qui n'est qu'à une trentaine de kilomètres. 

Mais c'est là que les choses s'emballent : Charlène perd les eaux dès la sortie de la commune et les douleurs s'intensifient avec les kilomètres. Soudain, elle sent que "ça pousse". Rémi appelle alors la clinique mais tombe sur le serveur vocal, pas le temps de converser avec des voix pré-enregistrées. A 14h18, il appelle les pompiers et donne sa position. Les secours indiquent au couple qu'il doit s'arrêter pour qu'on puisse les retrouver plus facilement. C'est sur une aire de stationnement au bord de la D973 à hauteur de Pierrefonds, à mi-chemin de Compiègne, que Rémi s'arrête.

"La sortie a duré à peine 30 secondes. Il y a eu zéro attente"

 

Il tente d'installer Charlène sur la banquette arrière de sa voiture, mais il est trop tard. "La sortie a duré à peine 30 secondes. Il y a eu zéro attente. Charlène était entre le siège et le bord de la voiture. Je n’en revenais pas !", confie-t-il au journal. Il est 14h30 quand le papa pose le nouveau-né sur le ventre de Charlène. Les pompiers arriveront cinq minutes après la naissance, suivis du SAMU. Le bébé et la maman sont en bonne santé et doivent sortir de la clinique ce vendredi. 

Comme si les conditions de la naissance de Gabriel ne suffisaient pas, l'Union précise que la commune de Pierrefonds n'avait pas connu de naissance sur son territoire depuis...1964.