Temps de trajets, pollution... 110 km/h sur autoroute, ça change quoi ?

  • A
  • A
1:30
© PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :
La Convention citoyenne a adopté, non sans débats, une limitation de la vitesse sur autoroute à 110 km/h. Mais que changerait vraiment cette nouvelle limitation, en terme de temps de trajet et de pollution atmosphérique ? Europe 1 a fait le test sur 100 kilomètres parcourus sur l'A13. 

La Convention citoyenne pour le climat a voté la mesure très clivante de la réduction de la vitesse sur autoroute, de 130 à 110 km/h. Avec 60% des voix, il s’agit de l'une des propositions les moins consensuelles, qui a donné lieu à de longs débats. Les défenseurs des 110 km/h défendent une baisse de la pollution atmosphérique, et affirment que la perte de temps serait minime. Qu'en est-il vraiment ? Europe 1 a comparé, sur 100 km, le temps de trajet et la masse de CO2 occasionnée. 

8 minutes de différence

Notre journaliste a parcouru lundi 100 km aller, et 100 km retour sur l'A13, qui relie Paris à Caen. Il a roulé à 130 km/h dans un sens, à 110 dans l'autre. Les deux trajets ont été effectué dans les mêmes conditions : avec un régulateur de vitesse, fenêtres fermées, et radio allumée. 

Verdict : il lui a fallu 49 minutes pour parcourir 100 km en roulant à 130 km/h, et 57 minutes à 110, soit 8 minutes de plus. En roulant moins vite, notre reporter a économisé 1,5 litre de carburant. En termes de pollution, cela veut dire 4 kg de CO2 en moins. A titre de comparaison, chaque Français entraine la production de 12 tonnes de CO2 par an. 

Europe 1
Par Pierre Herbulot, édité par Laetitia Drevet