SNCF : la CGT organisera des rassemblements le 18 septembre

, modifié à
  • A
  • A
Le syndicat entend poursuivre la mobilisation contre la réforme ferroviaire adoptée avant l'été.
Le syndicat entend poursuivre la mobilisation contre la réforme ferroviaire adoptée avant l'été. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :
La CGT-Cheminots appelle à des rassemblements dans toute la France le mardi 18 septembre, pour protester contre la réforme ferroviaire, avant une grève le 9 octobre. 

La CGT-Cheminots a annoncé mercredi qu'elle organiserait des rassemblements contre la réforme ferroviaire le 18 septembre, précisant ainsi les modalités de cette journée d'action, avant une grève interprofessionnelle le 9 octobre. Son conseil national appelle les cheminots "à agir très régulièrement et dès le 18 septembre 2018, jour de la négociation de la CCN ferroviaire", indique le syndicat dans un communiqué.

Des rassemblements pour alerter. À partir de 2020, les nouvelles recrues de la SNCF ne seront plus embauchées au statut et une convention collective nationale (CCN) de la branche ferroviaire doit fixer leur cadre de travail. La commission mixte paritaire en charge de négocier cette convention se réunit le 18 septembre. "Des rassemblements seront organisés en régions pour porter à la connaissance de l'opinion publique les menaces sur le service public et le droit au transport", précise la CGT-Cheminots.

Grève interprofessionnelle le 9 octobre. Le syndicat indique qu'il participera à la grève du 9 octobre à l'appel de la CGT, FO, l'Unef et des lycéens de l'UNL, présentée par ces derniers comme "une première journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle, étudiante et lycéenne" pour protester contre la politique "idéologique" du gouvernement. L'unité syndicale à la SNCF est fissurée depuis que la CGT, premier syndicat représentatif, a appelé seule à des grèves nationales après la dernière date de mobilisation le 28 juin.