Chavirage aux Sables d’Olonne : réglementer les sorties ? Non, "la mer est libre"

  • A
  • A
© Reuters
Partagez sur :
Au micro d'Europe 1, le président de la Société nationale du sauvetage en mer a balayé les polémiques sur la responsabilité du pêcheur en perdition et sur une éventuelle réglementation des sorties en mer en fonction des météos. 
RÉACTION

Pas de polémique. Alors qu'une marche silencieuse est organisée ce lundi matin aux Sables d'Olonnes, trois jours après la mort des trois sauveteurs de la SNSM sortis en mer pendant la tempête Miguel pour porter secours à un pêcheur, toujours porté disparu, des questions restent en suspens : pourquoi ce pêcheur a-t-il pris la mer ? Faut-il réglementer les sorties en mer selon la météo ? Notre reporter est allé poser ces questions à Xavier de la Gorce, le président de la société nationale de sauvetage en mer. 

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"On leur a demandé d'aller porter secours, ils sont sortis", balaie Xavier de la Gorce au micro d'Europe 1. Comme leur président, aucun sauveteur de la SNSM rencontré ici, aux Sables d'Olonnes, ne veut accabler le pêcheur d'être sorti en mer. "C'est l'engagement le plus total", résume Xavier de la Gorce. "J'aurai très bien pu dire, 'nous on ne sort pas de ce temps-là' et personne ne leur aurait reproché de ne pas sortir. Et bien ils y sont allés sans état d'âme", dit-il sobrement. 

Pas question non plus pour les gens de mer d'interdire les sorties en fonction de la météo : "La mer est libre", rappelle le président de la SNSM. "Et puis, comment fixer le curseur entre des marins éprouvés et des amateurs ? J'ai simplement envie de dire 'soyez responsables' et continuer à marteler les messages de prévention". 

89.000 bénévoles qui ont besoin de dons

Ils ont 89.000 bénévoles de la SNSM a participé à ces missions désensibilisation. Une association qui assure la mission d'état du sauvetage en mer et qui a besoin de dons pour boucler son budget. Les journées nationales du sauvetage en mer, c'est les 28 et 29 juin prochains. Les dons peuvent se faire par carte bancaire, chèque, sms ou prélèvement directement sur le site de la SNSM.

Europe 1
Par Pierre-Baptiste Vanzini, édité par Ugo Pascolo