Quels liens entre collègues de bureau ? "Tant que c'est du sérieux, ça va, c'est pour les bêtises qu'il faut s'abstenir"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
ET VOUS, - Le site de recherche d'emplois RégionsJob a publié une étude sur les liens qu'entretiennent les collègues de travail entre eux. Europe 1 dévoile mardi le résultat de cette enquête par le biais d'un reportage à La Défense.
REPORTAGE

Quelque 68% des employés tutoient leur chef tandis que plus de 57% des collègues sont devenus amis... sur Facebook ! Et 20% des Français ont déjà eu une relation amoureuse au travail. Voici le résultat d'une étude menée par le site de recherche d'emplois RégionsJob. Europe 1 a voulu en savoir plus et a tendu le micro aux chefs et employés du quartier d'affaires de La Défense, à Paris, lors de la pause cigarette !

"Il y en a que je suis par politesse ! Je les aime bien mais leurs contenus ne m’intéressent pas". Par diplomatie ou bien parce qu’ils sont vraiment amis, Karine, Benjamin et Rémy ont presque tous leurs collègues comme amis Facebook. "On les voit presque plus que notre famille", livre encore l'un interviewés, avant de poursuivre : "On part même en weekend ensemble parfois !"

Et à la question "si un chef vous ajoute, qu'est-ce que vous faites ?", chacun sa stratégie : "Je vais laisser en attente l’invitation pendant des mois ou des années... et s’il me relance, j’accepte !"

"Les potins, on adore ça. Les pauses sont plus intéressantes !"

On like la vie numérique de ses collègues et on tutoie, même les chefs, pour 68% des salariés selon l'étude. L'un d'eux tente une explication : "Depuis qu’on est tous en open space, si on vouvoie quelqu’un, la personne se prend un coup de vieux !". Et pour ce chef interrogé, il n'y a pas forcément de critères : "Moi, je fais partie des chefs que l'on tutoie et je tutoie aussi".

Le rapprochement va parfois un peu plus loin que la simple relation amicale. Florilège des réponses données à la question "Est-ce que vous avez déjà eu des relations amoureuses au travail ?" : "Il ne faut pas le faire !", "Une fois, il y a très longtemps et cela s'est fini par des insultes dans le bureau...", "Tant que c'est du sérieux, ça va, c'est pour les bêtises qu'il faut s'abstenir", "J'ai une femme et deux enfants... c'est une ancienne collègue !". Ancienne ? "Oui, j'ai divorcé de l'entreprise, c'est plus simple !".

Et si l'amour au travail ne concerne qu'un Français sur cinq, les autres n'en perdent pas une miette : "Les potins, on adore ça. Les pauses sont plus intéressantes à prendre !"

Europe 1
Par François Geffrier, édité par Maxime Dewilder