Prix du gaz et du tabac, contrôle technique : ce qui change au 1er mai 2018

, modifié à
  • A
  • A
Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter au 1er mai. Image d'illustration.
Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter au 1er mai. Image d'illustration. © DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :
Si le prix du paquet de cigarettes ne va varier qu'à la marge, les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 0,4%.

Comme chaque premier jours du mois, plusieurs changements vont directement impacter le porte-feuille des Français dès le 1er mai. Prix du tabac, tarifs du gaz, ou encore nouveau contrôle technique, Europe 1 fait le point. 

Le prix des cigarettes. Le 1er mars, le prix du paquet avait augmenté d'un euro en moyenne. Pour le mois de mai, si de nouveaux tarifs ont été publiés dans un arrêté au Journal Officiel le 1er avril, le prix du paquet ne va en réalité varier qu'à la marge. Les marques vont en effet rogner sur leurs marges pour absorber une partie de la hausse des taxes décidées par le gouvernement. Le paquet de 20 Malboro Red, à 8 euros depuis le 1er mars, va donc conserver ce prix. Dans la même catégorie, les paquets de Philip Morris et de Gauloises blondes restent eux aussi à 8 euros, tandis que ceux de Camel filtre passent à 7,90 euros, soit une baisse de 10 centimes.

En entrée de gamme, les Winston Rouge et les Chesterfield Red restent à 7,80 euros, tandis que les Lucky Strike Red, qui étaient au même prix, baissent de 10 centimes à 7,70 euros, contre 6,80 euros avant le 1er mars. Les Gauloises brunes passent de 8,80 euros à 8,90 euros, tandis que les Gitanes augmentent de 9 euros à 9,20 euros. En moyenne, le prix moyen du paquet s'établit désormais à 7,90 euros, indique le ministère de la Santé. 

Les tarifs réglementés du gaz. Les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie, et qui concernent plusieurs millions de clients en France, vont eux augmenter de 0,4% au 1er mai, a annoncé vendredi dans un communiqué la Commission de régulation de l'énergie (CRE). "Cette augmentation est de 0,1% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,2% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 0,4% pour les foyers qui se chauffent au gaz", détaille le régulateur. Les prix du gaz sur le marché de gros sont en effet en légère hausse pour le mois de mai, explique la CRE.

Le contrôle technique. 132 points seront désormais à contrôler sur votre voiture lors du contrôle technique, contre 123 auparavant, rappelle Le Figaro. Une directive européenne signée en 2014 prévoit ce contrôle plus poussé, censé couvrir 606 défaillances potentielles (139 défaillances mineures, 340 défaillances majeures et 127 défaillances critiques). Le nombre de catégories de défaillances passe donc de deux à trois. Si votre véhicule comporte une ou plusieurs défaillances critiques, comme une fuite ou l'absence de liquide de frein, une vignette posée sur votre pare-brise vous contraindra à une contre-visite et des réparations dans les 24 heures. En cas de manquement à ces réparations, une amende de 135 euros est prévue, ou de 90 euros en cas de paiement immédiat. 

Des changements de fréquence de TNT. Comme l'indique le site recevoirlatnt.com, dix départements français vont être concernés le 23 mai, par la sixième phase de changement de fréquences, soit le Jura, le Haut-Rhin, le Doubs, la Saône-et-Loire, la Nièvre, l'Allier, la Côte-d'Or, la Haute-Marne, la Haute-Saône ou encore les Vosges. Les téléspectateurs recevant la télévision par une antenne râteau, en immeuble ou en maison individuelle devront juste, en cas de perte de certaines chaînes, "effectuer une recherche et mémorisation des chaînes", détaille le site. En revanche, un téléspectateur habitant en habitat collectif "doit s'assurer en amont (...) que son syndicat ou gestionnaire d'immeuble a bien fait intervenir un professionnel pour réaliser des travaux sur l'antenne collective". Si ce n'est pas le cas, précise le site, il risquerait de perdre des chaînes une fois la date butoir passée.   

Europe 1
Par A.T avec AFP