Corse : nos bons plans pour visiter des lieux splendides et peu connus

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Chaque jour de l’été, Europe 1 vous fait découvrir une nouvelle région. Ce jeudi : cap sur la Corse. L'Île de Beauté est très prisée des touristes. Mais ces derniers sont loin de connaitre tous ses secrets. Notre chroniqueur Jean-Bernard Carillet nous en dévoile quelques-uns. 

Besoin d’évasion ? Jean-Bernard Carillet vous emmène ce jeudi en Corse. Entre ses plages, ses criques et ses vastes reliefs, il y en a pour tous les goûts. Un lieu idéal pour se ressourcer. Notre chroniqueur, auteur pour le guide Lonely planet, vous fait découvrir dans l'émission Et si on partait, sur Europe 1, l'île de Beauté comme vous ne l’avez peut-être jamais vu.

Le Cap Corse, idéal pour un road trop de deux ou trois jours 

"D'abord, le Cap Corse. C’est une ambiance particulière qui domine cette 'île dans l'île', car c’est avant tout une terre de pêcheurs et de marins. Si vous souhaitez en faire le tour, je vous conseille d’emprunter la route D80, qui, au départ de Bastia, vous permet de faire un tour complet. C’est ainsi idéal pour un road trip de deux ou trois jours. Géographiquement, la côte est se caractérise par ses reliefs doux tandis que la côte ouest est très escarpée. Vous pourrez emprunter une route en corniche. C’est tout bonnement spectaculaire.

Ce que j’aime beaucoup au Cap Corse, c’est surtout le petit port de Centuri, où se trouve une flottille de bateaux colorés. Vous pourrez d’ailleurs déguster des pâtes à la langouste, un plat typique. De plus, la convivialité y est au rendez-vous. Le matin, les pécheurs sont sur le quai. Ils ramènent les filets et on peut facilement discuter avec eux.

Enfin, le village perché de Noza est à visiter. C’est là où se trouve la Tour génoise. C’est la plus belle vue du cap.

Pigna, un village typique

J’adore également me balader dans les ruelles de Pigna, dans l’arrière-pays de Calvi. C’est un village d’artistes et d’artisans. En effet, il y a notamment des ateliers de potiers, de flutiers, de céramistes et de peintres. L’autre attrait de ce petit village, c’est la musique corse. Dans l’auditorium du village, il est possible d’écouter toutes sortes de musique. Et cela me prends véritablement aux tripes. C’est une musique qui me tire à chaque des larmes car elle traduit l’âme de la Corse.

Tizzano, magnifique plage loin des foules

Je vous donne une astuce pour trouver une plage de rêve loin des foules. Pour cela, il faut vous rendre au village de Tizzano, situé au sud de la Corse, au terminus de la route D48. Une fois arrivée, je vous conseille de louer un bateau à moteur même sans permis ; Vous trouverez pleins de criques, inaccessibles par les routes. Sur cette plage, on se croit aux Seychelles ou aux Caribes. C’est idéal pour un pique-nique.

Vous pourrez aussi vous couper du monde, sur le plateau de Coscione, au cœur de l’île. C’est une aventure pour y arriver. Je me souviens de la route, sinueuse, étroite et caillouteuse. Le haut du plateau est situé à plus de 1.500 mètres d’altitude. On se croirait dans une steppe mongole, avec les bonnes odeurs en plus : l’odeur des genêts, des gentianes et des astragales. On marche également sur des pozzines, une sorte de pelouses bien tendres, mousseuses, avec des mares. Finalement, ce lieu est idéal pour des balades à pieds ou à cheval, au cours desquels vous pourrez croiser des chevaux et cochons sauvages.

Le petit train Corse

Le petit train corse, le Trinighellu, est aussi incontournable. Il ne dessert que deux lignes seulement. Celle que je préfère c’est la ligne qui relie Bastia à Ajaccio, en 4h30, et qui traverse tout le centre Corse."

Europe 1
Par Jean-Bernard Carillet