De la vallée de la Semois aux plages de De Haan, connaissez-vous vraiment la Belgique ?

  • A
  • A
plage Belgique
Le littoral belge est jalonné de charmantes stations balnéaires, certaines rappelant la côte normande. © ERIC LALMAND / BELGA / AFP
Partagez sur :
De nombreux aspects de la Belgique restent souvent méconnus du voyageurs, comme le charme discret de son littoral, ou encore les décors verdoyants du sud de la Wallonie. Dans "Et si on partait ?" sur Europe 1, le chroniqueur Jean-Bernard Carillet, qui officie également au Lonely Planet, invite le voyageur à découvrir autrement le pays de Tintin.

Vous pensiez peut-être tout connaitre de la Belgique : Bruges la gothique, l’effervescence bruxelloise, les moules-frites et les bières de caractère… Mais ce petit pays recèle bien d’autres trésors, depuis les élégantes stations balnéaires des bords de la mer du Nord jusqu’au forêts profondes de la vallée de la Semois, en passant par les grandes friches industrielles liégeoises, terrain de jeu des explorateurs urbains. Jean-Bernard Carillet, chroniqueur dans Et si on partait ? sur Europe 1 et rédacteur au Lonely Planet, vous emmène loin des sentiers battus.

Le charme rural de la vallée de la Semois

À l’extrémité sud de la Wallonie, la vallée de la Semois - La Semois est un affluent de la Meuse – réserve quelques-uns des plus beaux paysages de Belgique. La rivière se tortille en de nombreux méandres à travers les forêts de l’Ardenne. Le paysage est tout en douceur, en rondeurs, la rivière s’écoule nonchalamment au milieu de forêts d’un vert profond. Il n’y a pas de grandes villes, mais de nombreux petits bourgs attachants.

À ne pas manquer : l’abbaye d’Orval, célèbre pour sa bière trappiste. Les Lorrains y vont faire leurs emplettes. Une quinzaine de moines y vivent toujours. Mais aussi la magnifique ville de Bouillon, qui surgit comme une apparition au détour d’une boucle de la Semois, avec son château fort sur la crête, un édifice de plus de 1.000 ans, qui domine toute la vallée. Des spectacles de fauconnerie sont proposés l’été.

Les forêts des environs sont très giboyeuses, vous êtes quasi sûr de voir des sangliers, des cerfs ou des chevreuils. Si vous y allez en automne, pendant l’été indien, le flamboiement des couleurs est remarquable.

Profiter de la mer du Nord

On trouve de très belles plages sur les rivages de la mer du Nord, avec de superbes stations balnéaires le long d’un littoral de 66 kilomètres. Notre préférence va à De Haan – "Le Coq" – à 15km à l’est d’Ostende, l’une des plus élégantes et des plus discrètes station de la côte belge. Ici, pas de barres d’immeubles qui viennent massacrer le front de mer.

C’est une station balnéaire à taille humaine, avec ses imposantes villas aux façades Art déco, et d’autres plus rustiques à pans de bois avec des tourelles, des petits balcons comme des manoirs de style anglo-normand, typique de la Belle Époque. De Haan est une sorte de Deauville belge, chic mais plus familial que Knokke, c’est un point de chute génial pour ceux qui veulent se frotter à cette belle côte belge.

Découvrir l’urbex à Liège

Connaissez-vous l’urbex ? Il s’agit d’une exploration urbaine qui consiste à visiter des lieux construits et abandonnés par l’homme. Une activité plus ou moins clandestine. Or, dans la banlieue de Liège, au bord de la Meuse, se trouve l’un des plus grands sites d’Urbex d’Europe après Tchernobyl, c’est le HFB – le haut fourneau B - et ses annexes.

seraing

Le HFB, à proximité de Liège, est à l'arrêt depuis 2011. Il est devenu un terrain d'exploration gigantesque pour les "urbexeurs". ©Wikipédia

Ce monstre de 100 mètres de haut, qui semble tout droit sorti d’une scène de Blade Runner, consiste en un gigantesque enchevêtrement de tubulures rouillées, de bandes transporteuses peu à peu envahies par la végétation. Ce site sidérurgique est à l’arrêt depuis près de dix ans, dans l’attente d’une éventuelle reconversion. Il est très couru des "urbexeurs" de toute l’Europe, et de nombreuses photographies du lieu circule sur les réseaux sociaux. On peut aussi admirer de loin cette cathédrale industrielle.

Un coup de cœur à Bruxelles

Pour les amateurs de bande dessinée, il existe un parcours à pied sur le thème de la BD dans Bruxelles. D’immenses fresques couvrent certaines façades, rendant hommage à Lucky Luke, Blake et Mortimer, Ric Hochet. C’est un bon moyen pour découvrir la ville tout en se replongeant dans l’enfance.

000_Par7992047 (1)

Le Centre belge de la bande dessinée est installé dans un magnifique bâtiment Art nouveau. © EMMANUEL DUNAND / AFP

Les passionnés feront un détour par le Centre belge de la bande dessinée, installé dans un beau bâtiment Art nouveau. Toute l’histoire de la BD y est retracée à travers ses plus éminents représentants belges : Hergé, Franquin, Rob-Vel ou encore Peyo.

Europe 1
Par Jean-Bernard Carillet