Avec l'opération "Pièces jaunes", Brigitte Macron s’apprête à passer de l'ombre à la lumière

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Brigitte Macron va succéder à Bernadette Chirac à la présidence de l'opération "Pièces jaunes". Il s'agit de son premier engagement public d'aussi grande importance.
EDITO

Les "Pièces jaunes" vont changer de main : elles passent de Bernadette Chirac à Brigitte Macron. C’est un passage de flambeau et une nouvelle manière pour la femme du président de la République de concevoir son rôle de première dame. Brigitte Macron semble désormais prête à passer de l’ombre à la lumière.

Depuis le début du mandat, elle s’est essentiellement consacrée à la rénovation de la maison Élysée et à rencontrer discrètement tous les derniers de cordée, les blessés de la société. Une façon de capter et faire remonter les messages à son président de mari d’une France qui ne se sent pas concernée par ses discours sur la réussite et l’ambition.

 

>> De 5h à 7h, c’est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Une grande cause à défendre

Dans le même temps, Brigitte Macron cherchait une grande cause à porter : elle a pensé à l’autisme mais le terrain était trop compliqué. Le projet de succéder à Bernadette Chirac à la tête de la fondation des hôpitaux de Paris a vu le jour. La question a été évoqué lors de premières rencontres entre l’ancienne première dame et Brigitte Macron en 2017. Puis les contacts se sont poursuivis avec Claude Chirac, la fille de Jacques Chirac, jusqu’à la décision prise ces derniers jours. Brigitte Macron arrive ainsi à la tête de la Fondation des Hôpitaux de Paris.

La crise des "gilets jaunes" a eu un impact très fort sur cette ancienne professeure de français. Outre les menaces personnelles, elle a mal vécu cet affrontement entre une partie des Français et le couple présidentiel. Il faut savoir que durant cette période le couple Macron s’est retrouvé seul, souvent lâché : c’était moins tendance les Macron pour les dîners. En fait, ce couple amoureux du théâtre a subi de plein fouet les effets de la comédie humaine. Certains sont restés, dont une famille au moins, habituée aux lâchages et aux tempêtes : les Chirac. 

Investir le débat public

Petit à petit, Brigitte Macron a décidé d’entrer à sa manière dans le débat national. En février 2019, en inaugurant un théâtre à Bar-le-Duc, elle s’exprimait pour la première fois sur les "gilets jaunes" auprès du Point en parlant de sa tristesse après le saccage de l’Arc de Triomphe. "Il faut que les gens de différents horizons se voient, qu'ils se parlent", a-t-elle déclaré.

Selon des proches de la première dame, Brigitte Macron a été revigorée par le résultat des élections européennes. Elle continue d’arpenter le pays sans prévenir. Depuis jeudi, elle est d’ailleurs les quartiers de Marseille, en toute discrétion. Avec son arrivée à la direction de l'opération "Pièces jaunes", Brigitte Macron frappe les trois coups d’une nouvelle partie de son quinquennat. Et cette fois la première dame entre en scène.

Europe 1
Par Michaël Darmon