Ils s'apprêtent à acheter une maison... avant de découvrir que la propriétaire a tué ses deux enfants

, modifié à
  • A
  • A
La propriétaire a décidé d'attaquer les acheteurs potentiels devant le tribunal d'instance de Bayonne afin que la promesse d'achat soit honorée.
La propriétaire a décidé d'attaquer les acheteurs potentiels devant le tribunal d'instance de Bayonne afin que la promesse d'achat soit honorée. © AFP
Partagez sur :
Après que les potentiels acheteurs se sont rétractés, la propriétaire a porté plainte contre eux pour que la promesse d'achat soit honorée.

Le coup de cœur, voilà ce qu'a eu un couple en visitant une maison de Cambo-les-Bains, dans les Pyrénées-Atlantiques. Mais il découvre in extremis que la propriétaire des lieux a tué ses deux enfants, rapporte France Bleu. De quoi les faire revenir sur leur promesse d'achat…

Double infanticide en 2016. Le couple, des parents de deux jeunes enfants, avait flashé sur cette belle maison, située à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Bayonne. Ils appréciaient notamment l'intérieur où se trouvaient déjà deux petits lits. Mais, après une visite dans une drôle d'ambiance, ils découvrent qu'en 2016, la propriétaire des lieux s'était rendue coupable d'un double infanticide. Cette enseignante, alors âgée de 42 ans, avait noyé ses deux enfants, de 6 et 4 ans, dans l'Adour, à Bayonne. Elle avait été retrouvée nue "dans un état délirant" sur une berge, et le corps de ses enfants sur la berge opposée.

Aussitôt hospitalisée en psychiatrie, elle avait ensuite été déclarée irresponsable pénalement pour cause d'"abolition totale du discernement au moment des faits". Elle souffrait d'une pathologie avec des troubles bipolaires et avait déjà connu des épisodes délirants.

Une plainte pour faire honorer la promesse d'achat. Après la découverte des faits, le couple d'acquéreurs a fait le choix de se rétracter. Mais la propriétaire a décidé de les attaquer devant le tribunal d'instance de Bayonne afin que la promesse d'achat soit honorée, conclut France Bleu.