Paris veut une "Esplanade Johnny Hallyday"

, modifié à
  • A
  • A
Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, est décédé le 6 décembre 2017 à Marnes-la-Coquette.  0:38
Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, est décédé le 6 décembre 2017 à Marnes-la-Coquette. © AFP
Partagez sur :
La mairie de Paris va voter en février prochain, lors de son dernier conseil de mandature, la création d'une "Esplanade Johnny Hallyday". Elle va se situer sur le parvis de l'AccorHotels Arena, dans le 12e arrondissement de Paris. Un lieu choisit "en accord avec la famille". 

La mairie de Paris votera lors de son prochain et dernier conseil de la mandature, début février, la création d'une "Esplanade Johnny Hallyday", pour rendre hommage au chanteur décédé il y a deux ans, selon un communiqué transmis lundi.

L'AccordHotels Arena, une salle associée à l'"idole des jeunes"

Le parvis de l'ancien "Palais Omnisports de Paris-Bercy", dans le 12e arrondissement de Paris, a été choisi, "en accord avec la famille", précise le communiqué, confirmant une information du journal Le Parisien".
"Johnny Hallyday a donné dans l'enceinte de cette magnifique salle qui se dénomme aujourd'hui AccorHotels Arena le nombre record de plus de 100 représentations en groupe et en solo devant plus d'un million de spectatrices et de spectateurs. Dans la communauté des fans, le nom de Johnny Hallyday est très largement associé à cette enceinte", relève encore la mairie de Paris.

Un projet soumis au vote par Anne Hidalgo

Dans son communiqué, la Ville de Paris salue la mémoire de "Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, né le 15 juin 1943 dans le 9e arrondissement de Paris et décédé le 6 décembre 2017 à Marnes-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine, chanteur, compositeur et acteur français à la carrière exceptionnelle de renommée internationale". Quelques jours après son décès en décembre 2017, la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo, avait soumis au vote des conseillers de Paris le projet de dénommer, en hommage à Johnny, un lieu ou un équipement public de la Ville de Paris.

Début décembre, son épouse Laeticia avait indiqué dans une interview au Journal du Dimanche qu'elle "adorerait" que Paris consacre à son époux décédé un musée. Décédé le 5 décembre 2017, le chanteur a d'abord été inhumé sur la petite île antillaise de Saint-Barth avant que sa dépouille menacée par le sable et les crabes ne soit transférée dans un caveau le 15 janvier 2020.