Parcoursup, acte 2 : la nouvelle procédure se veut raccourcie et accélérée

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Les nouveautés de la plateforme, très critiquée l'an dernier, sont dévoilées dans le détail vendredi, pour l'ouverture du salon de l'orientation Postbac à Paris. Voici à quoi cela devrait ressembler.

Corriger ce qui a pêché l'été dernier, voilà l'objectif du ministre de l'Education nationale en dévoilant la nouvelle mouture de Parcoursup, la plateforme d'admission post-bac. Cette fois, la procédure se veut raccourcie et accélérée.

Fin de la procédure le 19 juillet. Ce qui avait fait la plus mauvaise publicité à Parcoursup l'an dernier, c'était bien évidemment ces candidats patientant très longtemps, parfois jusqu'en septembre, pour savoir dans quelle formation, quel établissement, quelle ville ils seraient affectés. Ce défaut a été corrigé : la procédure démarrera le 15 mai et s'arrêtera désormais le 19 juillet. La saisie des vœux sera ouverte du 22 janvier au 3 avril, date à laquelle le dossier de l'élève devra être bouclé, et ses dix vœux confirmés. 

>> De 5h à 7h, c'est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Par ailleurs, les listes d'attente devraient être un peu moins angoissantes, puisque les étudiants connaîtront leur rang dans le classement, c'est-à-dire s'ils sont 500e ou 2.000e sur 5.000 pour entrer en fac de psycho par exemple, et ils sauront précisément combien de personnes seront prises.

Un effort technologique. Parcoursup s'est également doté d'outils nouveaux pour faciliter le partage d'informations. À commencer par une carte de France des 14.000 filières proposées, où figureront désormais les écoles d'infirmières. De plus, les candidats pourront installer sur leur téléphone une application Parcoursup, pour recevoir plus facilement les réponses des formations auxquelles ils ont postulé. Et pour éviter qu'ils ne passent l'été le nez collé à leur ordinateur dans l'attente d'une réponse, un "répondeur automatique" a été créé, notamment pour ceux qui ont une idée très claire de ce qu'ils veulent faire. Ceux-là pourront programmer l'application pour répondre à leur place, au lieu de se connecter tous les jours.