Réouverture de Parcoursup : "Normalement, ça devrait un peu mieux se passer"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invitée de Matthieu Noël sur Europe 1, Sophie de Tarlé, la rédactrice en chef du "Figaro Etudiant", lève le voile sur les nouveautés de Parcoursup, le site des admissions post-bacs, de nouveau accessible aux candidats à partir du 20 décembre.
INTERVIEW

Le site Parcoursup rouvre jeudi 20 décembre pour les élèves de Terminale. Mais il ne s'agit pour l'instant que d'une simple consultation des filières, les futurs bacheliers n'ont pas encore la possibilité de formuler des vœux. L'objectif est de permettre aux élèves de passer tranquillement en revue les différentes formations et de réfléchir avec leurs parents pendant les vacances de Noël. "Les candidats ont accès cette année à 14.000 formations", précise au micro de Matthieu Noël, sur Europe 1, Sophie de Tarlé, la rédactrice en chef du Figaro Etudiant.

Eviter une interminable attente. La saisie des vœux sera ouverte du 22 janvier au 3 avril, date à laquelle le dossier de l'élève devra être bouclé, et ses dix vœux confirmés. Les réponses seront échelonnées du 15 mai au 19 juillet, date de fermeture de site, soit un mois plus tôt que pour la précédente session. "L'année dernière, la grosse faille c'était la date de fin de Parcoursup, qui était fixée au 5 septembre", pointe la journaliste. "Beaucoup d'élèves avaient eu une réponse en huit jours, mais comme ils avaient jusqu'au 5 septembre pour valider leurs vœux, ils ont attendu tout l'été en espérant une meilleure formation. […] Ça a bloqué tout le système", explique-t-elle. Le raccourcissement du délai de réponse vise donc à éviter à certains candidats de rester en suspens jusqu'à la rentrée. "Normalement, ça devrait un peu mieux se passer."

 

>> De 5h à 7h, c’est “Debout les copains” avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Un site plus précis. "Il y a un autre changement majeur : les élèves auront le rang du dernier admis sur la liste d'attente", indique encore Sophie de Tarlé. "L'année dernière, ils savaient qu'ils étaient sur liste d'attente, ils connaissaient leur place, et pensaient qu'ils pouvaient remonter. Tandis que là, on leur dira, par exemple : 'le dernier appelé était 15ème'. Donc, si vous êtes 200ème, vous savez que vous n'avez plus aucune chance."

Les filières hors Parcoursup. Malgré le très grand nombre de formations proposées par le site du ministère, quelques irréductibles n'y figurent toujours pas. "Il y a malheureusement encore cette année des établissements qui ne rentrent pas sur Parcoursup. C'est Dauphine, Science Po, à Paris et en province, les écoles de beaux-arts et d'art déco", énumère la rédactrice en chef du Figaro Etudiant, l'entrée dans ces établissements se faisant, pour la plupart d'entre eux, sur concours. Les filières étrangères n'y sont pas représentées non plus. Les candidats devront donc se renseigner directement auprès des établissements concernés pour connaitre les modalités d'admission.

 

Europe 1
Par Romain David