#NoBuildChallenge : le défi écolo lancé par le WWF aux joueurs de Fortnite

  • A
  • A
© WWF
Partagez sur :
Pour sensibiliser les jeunes à l'environnement, le WWF multiplie les initiatives innovantes sur les réseaux sociaux, Netflix et même désormais sur le très populaire jeu vidéo "Fortnite".

Pour sensibiliser les jeunes à l’environnement, le WWF n’hésite pas à aller les chercher là où ils passent du temps, donc directement dans les contenus de divertissement. L’ONG qui agit pour la protection de la faune a ainsi lancé cette semaine un défi aux joueurs de Fortnite, le jeu aux 250 millions d’adeptes dans le monde : le "#NoBuildChallenge", "NoBuild" pour "Pas de construction".

>> De 5h à 7h, c’est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Alerter sur la déforestation

Les joueurs de Fortnite sont en fait invités à ne pas couper les arbres et à ne pas casser les rochers, qui servent de matériau de construction pour se défendre dans le jeu. Un défi qui rajoute un peu de difficulté mais colle parfaitement au message que veut faire passer le WWF, qui a réalisé pour l'occasion une vidéo avec un personnage du jeu qui court au milieu d’arbres coupés. Le slogan : sans ressources naturelles, impossible de survivre, dans le jeu comme en vrai.

Pour faire passer son message, l'ONG environnementale s’est appuyée sur des youtubeurs et des joueurs professionnels de Fortnite, suivis pour certains par des millions de jeunes sur les réseaux sociaux. Ainsi va de l'équipe de e-sport Solary, dont les membres ont réalisé en live le défi "#NoBuildChallenge" pour essayer de faire "Top 1" sans couper un seul arbre, ou bien du youtubeur Michou.

Le WWF s'invite sur Netflix et dans… Plus belle la vie

Ce n’est pas la première initiative 2.0 du WWF. Récemment, l'ONG s’est associée avec le feuilleton de France 3 Plus Belle la Vie. We Act For Good, son application pour adopter un mode de vie plus respectueux de la planète est désormais utilisée ponctuellement mais de façon très visible par le personnage d’Emma. Avec environ 3,5 millions de téléspectateurs chaque soir, c’est une belle vitrine.

Et puis, autre plateforme prisée des jeunes générations : Netflix, évidemment. Le WWF a collaboré avec le géant du streaming pour produire une série, Notre Planète, sur les merveilles du monde animal. Il y a huit épisodes de 50 minutes, chacun sur un thème : les déserts, les forêts, les océans… Les images sont magnifiques mais c'est surtout très rythmé, loin des clichés du documentaire animalier. Et c’est un format idéal pour capter l’attention des jeunes.