Militaires tués au Burkina Faso : deux soldats d'élite au parcours exemplaire

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello, 33 et 27 ans, ont été tués au Burkina Faso en libérant quatre otages dans la nuit de jeudi à vendredi. Ils avaient tous deux fait brillamment carrière dans la marine.
PORTRAIT

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, deux officiers mariniers au sein du commandement des opérations spéciales, ont été tués dans l'opération qui a permis la libération de quatre otages au Burkina Faso, dont deux touristes français enlevés neuf jours plus tôt. Un hommage national leur sera rendu aux Invalides mardi.

Les deux officiers étaient des soldats d'élite aguerris. Ils avaient déjà mené de nombreuses missions au Sahel comme au Levant pour le commandement des opérations spéciales. Tous deux nageurs de combat, ils étaient membres du très prestigieux commando Hubert, l'une des sept unités des commandos marine. Ils avaient également une formation en contre-terrorisme et en libération d'otages.

Deux parcours brillants

Le maître Cédric de Pierrepont, 33 ans, était chef de groupe depuis avril 2018 après un parcours particulièrement brillant. Il avait été engagé sur tous les théâtres des forces spéciales et avait reçu quatre citations, une croix de la valeur militaire et une médaille d'or de la défense nationale pour 15 ans de service. 

Le maître Alain Bertoncello, 27 ans, avait intégré le commando Hubert en 2017. Il s'était engagé dans la marine en 2011. Dès l'année suivante, il avait réussi un stage commando ainsi que le cours des nageurs de combat. En sept années de service, il comptait déjà une citation et la médaille d'argent de la défense nationale. Les deux militaires étaient particulièrement appréciés de leurs camarades des forces spéciales.

Une cérémonie d'hommage aux Invalides

Emmanuel Macron a salué le courage des deux militaires, "qui ont donné leur vie pour sauver celles de nos concitoyens" et a adressé "ses sincères condoléances à leurs familles". Mardi, le chef de l'État présidera aux Invalides une cérémonie d'hommage national.