Migrants : une "maison des réfugiés" ouvre ses portes à Paris

  • A
  • A
© AFP
Partagez sur :
Ce centre, situé dans le XIVè arrondissement, est un ancien projet de la maire Anne Hidalgo, qui veut "symboliser la volonté de Paris de se marquer comme une ville refuge".

Une "maison des réfugiés", financée par la Mairie de Paris et centralisant initiatives et informations pour les personnes migrantes, a ouvert jeudi dans le XIVe arrondissement de la capitale, à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés. Ce centre, projet ancien de la maire Anne Hidalgo, veut "symboliser la volonté de Paris de se marquer comme une ville refuge", selon la municipalité.

Situé provisoirement dans le XIVe arrondissement, au rez-de-chaussée d'un hébergement d'urgence dédié aux familles, ce lieu "unique en France" sera définitivement installé dans le 19e arrondissement d'ici deux ans, sur le "site de Jean-Quarré", un ancien lycée hôtelier devenu un squat symbolique de la crise des migrants en 2015, et depuis 2016 transformé en centre d'hébergement. La "maison des réfugiés" occupera une partie du bâtiment de quatre étages.

Accompagnement dans des démarches professionnelles

La structure est gérée par Emmaüs solidarité, déjà responsable du "centre humanitaire" pour migrants entre 2016 et 2018, Porte de la Chapelle, et par l'association Singa, spécialisée dans l'hébergement citoyen et l'emploi des réfugiés, a indiqué Dominique Versini, adjointe à l'accueil des réfugiés de la maire de Paris. La "maison des réfugiés", financée à hauteur de 500.000 euros chaque année par la Mairie de Paris, proposera un accompagnement pour les démarches d'intégration professionnelle, des cours de français ou des activités sportives et culturelles. Un espace sera aussi dédié à l'hébergement citoyen. "Ce sera un lieu pour les migrants, les réfugiés et les Parisiens", a souligné Dominique Versini.